Restez connectés avec nous
La rotation des gardiens choisie par Pochettino est un très bon choix, assure Alonzo
©Iconsport

Autour du PSG

La rotation des gardiens choisie par Pochettino est un très bon choix, assure Alonzo

En plus d’avoir Keylor Navas dans les cages depuis 3 ans, le Paris Saint-Germain, a recruté l’été dernier le meilleur joueur de l’Euro et l’un des meilleurs gardiens au monde, Gianluigi Donnarumma (22 ans, il était en fin de contrat à l’AC Milan). Pour éviter devoir subir une guerre des gardiens, Mauricio Pochettino, a eu le choix judicieux de ne pas mettre de hiérarchie au poste en alternant les 2 portiers. Jérôme Alonzo, ancien gardien du PSG (2003-2008) notamment aujourd’hui consultant sportif s’est exprimé auprès du Parisien à propos de cette cohabitation.

Alonzo « Il n’a pas choisi, lui, que Donnarumma vienne se mettre au milieu du tableau. »

« On peut reprocher tout ce qu’on veut à Mauricio (Pochettino) pour le jeu. Mais je serai catégorique sur le fait qu’on ne peut pas lui reprocher cette alternance. Il n’a pas choisi, lui, que Donnarumma vienne se mettre au milieu du tableau. Il était peinard, il avait un des meilleurs gardiens du monde qui faisait le taf plus que bien. Et déjà on se demandait en août comme il allait s’en sortir. Il s’en sort très, très bien.

Alonzo « Parce que ce qu’il a fait jusqu’ici, humainement et sportivement, avec les deux c’est très, très bien. »

Encore une fois, on peut lui faire mille reproches, mais il a managé ça, franchement, de manière magnifique. Je refuse qu’on fasse ce procès-là à Mauricio si un jour il devait finir par trancher, même tard dans la saison. Parce que ce qu’il a fait jusqu’ici, humainement et sportivement, avec les deux c’est très, très bien. Et j’irai au-delà : c’est même inespéré.

Alonzo « À un moment il pourrait dire : ‘Mais les gars arrêtez de casser les bonbons avec ça !' »

C’est-à-dire qu’en août, s’il avait choisi Donnarumma, tu as le camp de ceux, comme moi, qui aurait dit : c’est dégueulasse pour Keylor. Et s’il avait mis Donnarumma sur le banc on aurait entendu : il est fou ce mec, ils prennent un gardien pour 5 ans, il est champion d’Europe et il ne joue pas. Dans les deux cas il était coincé. Après si maintenant il y en a un qui craque c’est comme ça.

Donc il se dit : ‘Vous savez quoi ? Ils font trois matchs chacun, pour l’instant ça fonctionne, me cassez pas les c…’ Il faut quand même penser qu’il a juste à régler Messi qui n’avance pas, Neymar qui avance un match sur deux, Ramos qui a le claquage le plus long de l’histoire des claquages. Et en plus on lui met un autre gardien et on lui reproche son alternance. À un moment il pourrait dire : ‘Mais les gars arrêtez de casser les bonbons avec ça !' »

Cette alternance entre les 2 grands gardiens est à mettre au crédit de Mauricio Pochettino puisque le PSG connaît quelques difficultés depuis le début de la saison sur d’autres postes. Pensant faire une nouvelle saison avec Navas comme titulaire, Pochettino, a su installer un turn-over permettant ainsi au gardien costaricain de ne pas perdre la confiance acquise lors des dernières années et se retrouver ainsi dans la même posture que lors de son départ du Real Madrid.

De plus, l’entraineur Argentin, à des problèmes sur d’autres postes notamment en attaque avec l’absence de Neymar qui a fait beaucoup de mal et l’adaptation de Messi, mais aussi, la longue blessure de Ramos qui donne peu de turn-over en défense. Cependant, à l’heure d’entrée dans le sprint final, l’entraineur parisien, devra faire un choix difficile pour la fin de la saison entre l’un des meilleurs joueurs du club depuis 2 ans et un jeune champion d’Europe considéré comme le futur meilleur à son poste d’ici quelques années.

Avec 2 grosses pointures à son actif, Mauricio Pochettino, a un choix de roi, cependant, il a pris la décision de ne pas mettre une hiérarchie à ce poste afin que les 2 gardiens restent focus sur les objectifs. En revanche, ce choix ne pourra pas tenir sur le long terme, et à l’heure du sprint final, Pochettino devra prendre une décision en mettant 1 gardien sur le banc à contrecœur. Et on se doute qu’il y aura une fin de la cohabitation à la fin de la saison, probablement avec un départ de Navas.

Messi évoque la progression du PSG :

Messi évoque la Ligue des Champions :

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG