Restez connectés avec nous
Laporta fustige le PSG et les joueurs qui sont «kidnappés pour de l’argent»

Autour du PSG

Laporta fustige le PSG et les joueurs qui sont «kidnappés pour de l’argent»

Suite à la prolongation de Kylian Mbappé, attaquant du Paris Saint-Germain âgé de 23 ans, jusqu’en 2025 l’Espagne se déchaîne pour fustiger le club de la capitale. Après Javier Tebas, c’est au tour de Joan Laporta, président du FC Barcelone, de s’en prendre au champion de France avec cette fois des propos bien plus choquants, lors d’une interview accordée à l’Esportiu.

Laporta «Cela va à l’encontre de tous les principes de l’Union européenne»

«Cela fausse le marché. Les joueurs finissent par être kidnappés pour de l’argent. Ce sont les effets d’un club ayant un état derrière lui. Cela va à l’encontre de tous les principes de l’Union européenne. C’est une réflexion sur la pérennité du football en Europe. Ensuite, il y a la lecture que l’on peut faire du Barça. Il y a un rival direct qui ne sort pas renforcé et nous préférons qu’il ne puisse pas nous faire grimacer au moment de la compétition. Mais il me reste la réflexion sur la durabilité du football.»

Laporta «Ils leur permettent de faire des choses qui ne sont pas acceptables et que les autres ne font pas.»

«Pour qu’il n’y ait pas de délais de grâce avec certains pays alors qu’ici nous ne pouvons pas avoir assez de fair-play pour faire des transactions même si nous générons des revenus. La solution est que la ligue soit beaucoup plus flexible en termes de fair-play et que ces clubs n’aient pas les privilèges qu’ils ont de l’UEFA. Ils leur permettent de faire des choses qui ne sont pas acceptables et que les autres ne font pas.»

Pour un club qui a dominé le football européen notamment en proposant des contrats XXL à des joueurs, pour pouvoir les recruter ou pour ne pas qu’ils partent, reste assez ironique. Ce qu’il faut essentiellement retenir des différentes interventions des dirigeants espagnols, c’est qu’il y a une réelle haine envers le PSG.

En 2017, peu après le départ de l’attaquant Neymar du FC Barcelone, pour le PSG, énormément de moyens ont été mis pour faire tomber le club de la capitale, qui selon eux n’avait pas respecté le Fair-Play Financier. Mais force est de constater que ce recours était totalement tombé à l’eau et qu’il s’est avéré que le PSG avait tout fait dans les règles en gardant des comptes à l’équilibre.

Ces clubs-là ont toujours dominé le football européen et mondial. Ils achetaient les joueurs qu’ils désiraient en proposant des salaires astronomiques ce qui leur a causé aujourd’hui des centaines de millions d’euros de dettes. Voir le PSG faire ce qu’ils faisaient il y a dix ans alors qu’ils sont désormais dans l’incapacité de le reproduire est forcément difficile à avaler.

Mais tenir de tels propos au sujet des joueurs reste scandaleux, puisque de son côté le PSG comme Manchester City, sont des clubs avec des projets solides qui font finalement plus rêver la jeune génération que ces anciens clubs emblématiques, mais dont l’histoire est déjà écrite.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG