Restez connectés avec nous
Larqué a le sentiment que l'équipe du PSG ne "fout rien à l'entraînement"
©Iconsport

Autour du PSG

Larqué a le sentiment que l’équipe du PSG ne « fout rien à l’entraînement »

Jean-Michel Larqué, ancien milieu emblématique de l’AS Saint-Etienne (1966-1977) passé par le Paris Saint-Germain (1977-1979) notamment qui est aujourd’hui consultant sportif, était au micro de RMC Sport. L’occasion de faire part de ses doutes sur la qualité du travail à l’entraînement du PSG.

“On se posait la question et on n’avait pas tout à fait la réponse sur le côté qualité physique et préparation physique de cette équipe. On sait aujourd’hui que s’il n’y a pas Neymar et Kylian Mbappé, il n’y a pas grand-chose. Ce dont je suis sûr aujourd’hui c’est que cette équipe, en plus de ne pas voir de schéma tactique, en plus de ne pas avoir d’esprit véritablement de groupe, je pense que physiquement elle est à la rue.

Larqué « Je serais curieux de savoir physiquement si cette équipe travaille comme un groupe professionnel.“

La deuxième mi-temps contre Leipzig et les blessures des uns et des autres me persuade que cette équipe-là ne fout rien à l’entraînement. Ce n’est pas normal qu’une équipe comme ça plonge comme elle a plongé en seconde période. L’exemple type étant Angel Di Maria. Je serais curieux de savoir physiquement si cette équipe travaille comme un groupe professionnel.“

Bien sûr, il y a beaucoup d’aspects qui peuvent être critiqués en ce moment du côté du PSG. On peut remettre en question les idées tactiques et la gestion. Peut-être aussi qu’il y a des défauts dans le travail physique tant l’équipe a du mal et les blessures s’enchaînent. Cependant, il serait injuste de ne pas rappeler que Paris est face à une période très particulière.

Il a fallu enchaîner tout de suite après le Final 8 de la Ligue des Champions 2019-2020, alors que certains pays ont attendu un peu plus pour lancer le championnat. En plus de cela, les Parisiens sont souvent nombreux à être concernés par les trêves internationales et la vague de cas positifs au coronavirus au début de la saison a forcément amené du retard dans le travail physique des joueurs. Un contexte qu’il faut clairement prendre en compte. Surtout que certains joueurs enchaînent pendant les absences des autres. On peut tout de même se demander pourquoi les jeunes n’ont pas été un peu plus utilisés pour permettre à certains de souffler.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG