Restez connectés avec nous
LDC - Houllier "Marcelo a eu beaucoup de liberté en fin de match, et c’est lui qui a fait la différence"

Autour du PSG

LDC – Houllier « Marcelo a eu beaucoup de liberté en fin de match, et c’est lui qui a fait la différence »

Un combat de haut niveau a eu lieu sur la pelouse de Santiago Bernabeu entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germai mercredi soir. C’était lors de la manche aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions remportée par les Madrilènes (3-1). Dans ses propos relayés par le journal Le Parisien, Gérard Houllier, ancien entraineur du PSG de 1985 à 1988, est revenu sur cette rencontre. Il note surtout que les changements ont fait du bien au Real et lui ont permis et de faire la différence en de match. 

« Peut-être que les entrées d’Asensio et Bale ont apporté plus de solutions offensives, plus de percussion. Marcelo a eu beaucoup de liberté en fin de match, et c’est lui qui a fait la différence. Parfois, quand on veut garder le résultat, le ballon revient sans arrêt. Zidane a fait des choix très offensifs et il a été récompensé. Il faudra réaliser un peu le même genre de prestation que contre le Barça l’an dernier au Parc. En vitesse pure, Paris a fait mal en première mi-temps. Mbappé, Neymar, pfff, quand ils perçaient, ils pénétraient… »

Le PSG a été battu sur des détails qu’il doit régler pour franchir un palier.

 La prestation des Parisiens a été très bonne, mais pas parfaite à Santiago Bernabeu. Quelques petites erreurs ont été fatales aux hommes d’Unai Emery qui était portaut bien partis en ouvrant le score à la 33e minute par Adrien Rabiot suite à une belle action initiée par Kylian Mbappé. Ensuite, malgré l’égalisation madrilènes, les Rouges et Bleus sont revenus des vestiaires avec de bonnes intentions et ils ont dominé. Mais sans réussir à reprendre l’avantage.

Le Real a su en profiter sur quelques actions, venues notamment d’erreurs parisiennes. Cela grâce à des changements qui ont fait du bien et un Marcelo impressionnant. Aussi parce qu’il n’a pas été assez bien surveillé sur son but. On a vu l’expérience des Madrilènes dans l’efficacité trouvée en fin de match alors qu’ils étaient dominés. Les Parisiens doivent vite apprendre à être plus tueurs s’ils veulent se qualifier. Ils auront les occasions pour cela, il faudra cette fois bien finir. Et mieux défendre. Des détails seulement à arranger, sauf qu’ils font toute la différence.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG