Restez connectés avec nous
LDC - Rothen donne son sentiment sur Bayern/PSG "un très mauvais tirage."
©Iconsport

Autour du PSG

LDC – Rothen donne son sentiment sur Bayern/PSG « un très mauvais tirage. »

Ce vendredi a eu lieu le tirage au sort des quarts et demi-finales de la Ligue des Champions 2020-2021 (les quarts seront joués les 6-7 et 13-14 avril, les demies les 27-28 avril et 4-5 mai), désignant le Bayern Munich comme adversaire du Paris Saint-Germain pour les quarts. Jérôme Rothen, ancien milieu du club parisien (2004-2010) notamment qui est aujourd’hui consultant, a ensuite réagi au micro de RMC Sport pour donner son analyse sur cette affiche.

Rothen « Le PSG a des moyens, des joueurs de qualité. »

Cette année, le PSG est dans la plus grosse partie du tableau. C’est un très mauvais tirage. En terme de qualité de jeu, d’expérience et de blessures, puisque le Bayern est épargné…C’est un mauvais tirage. On est dans le pire possible avec le tableau complet, City/Dortmund en demi-finale. Le PSG aurait pu avoir un peu plus de réussite. Mais ce n’est pas grave, en quart de finale il faut jouer. Et si vous sortez le Bayern Munich, vous êtes un peu le favori de la compétition alors plus personne ne fait peur.

Pour les joueurs, il y a forcément de l’excitation. Le PSG voulait sans doute éviter le Bayern. C’est aussi la revanche de la finale. Les Parisiens ne peuvent pas être déçus, ça voudrait dire qu’ils baissent les armes. Le PSG a des moyens, des joueurs de qualité. Il y a des qualités aujourd’hui, mais il y a quelques semaines avant ce match. J’espère que les joueurs reviendront de blessure. Ce n’est pas du 50-50, car aujourd’hui l’histoire fait que le Bayern est la meilleure équipe du monde.

Rothen « Le Bayern n’est pas champion d’Europe au hasard. »

Une inquiétude sur les côtés ?

C’est aussi pour cela que c’est un mauvais tirage. Le Bayern n’est pas champion d’Europe au hasard. Certes, il y a une histoire en faveur du PSG dans les confrontations. Mais par rapport à ce que les équipes dégagent en ce moment, il y a un problème avec les latéraux. Le Bayern, ce sont des transitions rapides.

Dans le schéma que veut mettre en place Pochettino, on peut se demander s’il aura 4 joueurs offensifs. Je suis un peu sceptique. Dans ce genre de dispositif, il faut des joueurs qui font beaucoup d’efforts sur les côtés. Il y aura peut-être une évolution tactique avec 3 milieux. Après, Paris a aussi des atouts. Il faut voir que cette équipe peut offensivement contrarier le Bayern Munich.

Rothen « On l’avait vu sur la finale, sur le début c’est le PSG qui a les meilleures occasions. »

A quoi le match peut ressembler, 2 équipes similaires ?

Oui, mais c’est différent. Le PSG peut par moments accepter de subir et jouer le contre, même si je n’aime pas cela. Il faudra que Neymar soit là pour faire de la transition et servir Mbappé dans la profondeur. Après, Paris peut aussi faire déjouer un pressing. Il y a un travail du Bayern Munich, mais il y a Verratti à Paris. Le PSG aura besoin de Verratti, Neymar et Mbappé à leur meilleur niveau. Sinon, il n’aura quasiment pas de chances de se qualifier.

Le Bayern Munich va peut-être s’adapter aussi, même s’il veut imposer son jeu. Paris est en 4-2-3-1 ou en 4-3-3. Cela peut dépendre des joueurs. Cela peut être le 4-3-3 avec Mbappé en pointe et Neymar sur le côté. Après, Verratti peut faire déjouer n’importe quel pressing. C’est l’un des plus forts du monde dans ce domaine. Donc Paris pourrait jouer pas trop haut pour attendre les contres. On l’avait vu sur la finale, sur le début c’est le PSG qui a les meilleures occasions.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG