Restez connectés avec nous
LDC - Tuchel souligne "je n'ai rien à prouver par rapport au PSG"
©Iconsport

Anciens

LDC – Tuchel souligne « je n’ai rien à prouver par rapport au PSG »

Thomas Tuchel, entraîneur licencié par le Paris Saint-Germain en décembre dernier qui s’est tout de suite relancé à Chelsea, était au micro de RMC Sport mercredi soir suite à la qualification obtenue en finale de la Ligue des Champions grâce à la victoire 2-0 contre le Real Madrid (3-1 au cumulé). Forcément, il a été invité à évoquer une éventuelle « revanche » sur le PSG. Mais il a écarté cette idée, en soulignant plutôt l’apport de la Premier League.

« Je vais vivre une deuxième finale de Ligue des champions. Mais je n’ai rien à prouver par rapport au PSG ou quelque chose d’autre. C’est un cadeau de travailler dans le foot au quotidien. Et d’avoir des grands joueurs qui poussent et ont confiance en moi. On m’a donné la chance d’entraîner Paris ou Chelsea. Car il faut un club très fort pour arriver en finale. À Paris, c’était différent, car la culture est autre.

Tuchel « Le championnat anglais est extraordinaire. Ça ne donne pas la possibilité de récupérer. »

Ici, j’ai trouvé un club très fort, concentré sur la victoire. Avec beaucoup de soutien pour moi depuis le premier jour. Le championnat anglais est extraordinaire. Ça ne donne pas la possibilité de récupérer. Il faut toujours donner 100 %. Ça travaille la mentalité des joueurs. », propos relayés par Le Parisien.

C’est bien de voir que Tuchel ne cherche pas particulièrement à évoquer le PSG ou à le tacler. Il garde un certain respect et n’oublie pas qu’il a surtout vécu de belles choses à Paris, où il a pu se relancer après une triste fin au Borussia Dortmund. C’est appréciable, alors que Thiago Silva (défenseur central de 36 ans parti du PSG à la fin de son contrat l’été dernier pour signer à Chelsea) a plutôt choisi d’envoyer un petit tacle.

Le coach allemand savoure plutôt le fait de jouer désormais en Premier League, un championnat particulièrement intense qui peut aider à se préparer pour la Ligue des Champions. Du moins, peut-être un peu plus que la Ligue 1. Les matchs n’y sont pas faciles pour le PSG, mais les adversaires jouent souvent bas et misent sur des contres plutôt que l’envie d’imposer leur jeu. Et il y a le sentiment que les Parisiens doivent se forcer à tout donner, car ce n’est pas toujours nécessaire pour gagner.

Ce n’est pas une excuse pour Paris, car il faut avoir une certaine exigence et on a vu que les relâchements peuvent coûter cher. Sauf qu’il y a tout de même de quoi souhaiter que la Ligue 1 progresser pour avoir plus de compétitivité et gagner en intérêt aux yeux des joueurs, entraîneurs et diffuseurs.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens