Restez connectés avec nous
Le Parc des Princes et son organisation, il "en pleurerait presque"

Autour du PSG

Le Parc des Princes et son organisation, il « en pleurerait presque »

                Au Paris Saint-Germain il y a clairement un « avant » et un « après ». Et pas seulement pour l’effectif. Le Parc des Princes a été bouleversé, transformé. Cette transformation commence en 2010, quand le plan Leproux a été mis en place. La fin, au moins temporaire, des Ultras dans le stade. Mais ce n’est pas tout. Dans son édition du jour, Le Parisien revient sur les organisations de provinces qui ont depuis été dissoutes, faute d’aide et de communication de la part du club. En plus, bien sûr, de voir le Parc des Princes perdre en voix. Voici deux témoignages particulièrement frappant. (l’article complet ici : Loin de Paris, les supporters du PSG ont perdu la foi.)

Franck Paraire, habitant de Toulon dans le Var – « Même à 45 ans, je serais encore prêt à chanter pour Paris mais pas dans ces conditions-là. Désormais, je suis un supporteur devant la télévision. Je suis partagé car il y a une belle équipe mais je suis triste de voir l’ambiance au Parc des Princes. J’en pleurerais presque. »

Eric Deveyer, ancien membre du PSG Club VAR PACA –  « J’ai tout arrêté et je ne regrette rien. Même si on se faisait pas mal chambrer, c’était très sympa. Aujourd’hui, il y a toujours des supporteurs mais plus rien qui s’organise. On a aidé le club, fait des sacrifices financiers et familiaux, on ne réclame pas de gloire mais juste un peu de considération. Même la carte de voeux que j’ai reçue pendant des années, je ne l’ai plus. Je n’ai plus aucune nouvelle du club.« 

   En ce moment, c’est un sujet souvent évoqué. Peut-être trop,  diront certains. Mais c’est bien trop grave et triste pour laisser passer et accepter la situation. Comme nous l’avons dit précédemment, le plan Leproux, au moment où il a été mis en place, avait du sens. Le public du Parc des Princes était devenu incontrôlable. Maintenant, il est presque trop contrôlé. Pas dans le sens où la sécurité c’est mauvais, mais où il n’y a plus de folie.

   Résultat, l’ambiance est un peu plus « normale ». Mais les parisiens savent que le Parc des Princes n’est pas censé être dans la moyenne. Dans la façon dont il est fait, et avec le nombre de supporters qu’il peut accueillir, ce stade peut être impressionnant. Mais sans vrai tifo, tambours, organisation, difficile de faire résonner fort quoi que ce soit.

   De plus, comme on le voit ici, des supporters ne viennent plus. Et ce, simplement parce qu’ils n’ont plus d’aide, parce qu’ils n’ont plus le droit, bien qu’ils viennent de loin, de rester ensemble et s’organiser. En plus du mal que cela fait à l’ambiance, c’est forcément désagréable pour eux. Cela empêche aussi la ferveur de se propager en France. Ce qui est une perte pour les supporters et le club. Il serait temps que le Parc des Princes reprenne un peu de liberté, de voix, et cela passe par l’organisation.

   Bien sûr, il faut un peu de contrôle, à moins que les différents groupes de supporters ne puissent enfin s’entendre. Car si la faute est en partie à mettre sur la direction, il ne faut pas oublier le comportement de certains supporters. Des combats au sein d’un même club, c’est inacceptable. Mais, après presque 5 ans, il est temps d’entamer un nouveau dialogue, trouver des solutions. Paris est magique, cela ne fait aucun doute. Mais il y a besoin du Parc des Princes pour cela.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG