Restez connectés avec nous
Le Parisien évoque les deux conditions réclamées par Katoto pour une prolongation
©IconSport

Autour du PSG

Le Parisien évoque les deux conditions réclamées par Katoto pour une prolongation

Le Parisien a fait le point sur le dossier Marie-Antoinette Katoto, attaquante de 23 ans du Paris Saint-Germain, après les déclarations choc de la joueuse à l’Agence France Presse. Le journal tente de savoir quelles sont les deux zones d’ombre dont Katoto parle et on apprend que Katoto n’apprécierait pas le manque d’investissement des dirigeants parisiens, mais aussi qu’elle n’aurait que peu goûté à la gestion du cas Kheira Hamraoui, milieu de 32 ans, avec laquelle elle serait en froid. Elle réclamerait son départ.

Katoto et le PSG : un désaccord profond ?

« Elle a toujours donné sa priorité au PSG, son club formateur, mais elle ne cache plus son malaise. La championne de France en titre s’interroge sur l’avenir sportif de cette équipe, qu’elle ne considère pas comme LA place forte du football en France et en Europe. En quelques années, malgré ce premier trophée acquis en D 1, elle a vu le FC Barcelone passer à la vitesse supérieure, ainsi que les différents championnats (anglais, espagnol, italien) grandir en qualité et en compétitivité. Sur le sol hexagonal, l’OL, que le PSG affrontera en demi-finale de la Ligue des champions, paraît également plus solide à ses yeux.

Parmi les « vrais actes », Marie-Antoinette Katoto souhaite une plus grande implication des dirigeants, à commencer par le président, Nasser Al-Khelaïfi, et le directeur sportif, Leonardo. La simple présence d’un manageur général de la section féminine comme Ulrich Ramé ne suffit plus pour la convaincre de rester.

Les conséquences de l’affaire Hamraoui, elles, traînent toujours. Il paraît impossible que Katoto et la milieu de terrain partagent à nouveau le vestiaire parisien la saison prochaine. Elles ne s’adressent plus la parole depuis des mois. L’OL se verrait bien arracher le plus bel atout offensif de son rival. Pour cela, le club de Jean-Michel Aulas a déjà avancé ses pions, prêt à proposer une offre financière stratosphérique. »

Qu’on se le dise, la sortie médiatique de Katoto n’augure rien de bon. Cette attaque en règle montre que la relation n’est pas au beau fixe et que la prolongation de contrat, sera difficile pour les dirigeants parisiens à aller chercher. Mais il ne faut jamais dire jamais. Les positions peuvent se rapprocher, sinon Katoto aurait directement dit qu’elle ne continuerait pas l’aventure avec le PSG. Mais il y a de l’argent en jeu et un projet au PSG qui reste alléchant. Seulement, cette année, avec l’affaire Hamraoui, le club a une nouvelle fois vécu une situation rocambolesque qui a et va laisser des traces. Katoto et Hamraoui ne s’entendent pas, il parait logique que Katoto ne souhaite plus jouer avec elle au PSG. 

L’ultimatum est assez censé. Pour ce qui est de l’implication des dirigeants, cela peut être une faille. Katoto souhaite que le club grandisse en même temps qu’elle, mais apparemment, ce n’est pas le cas. Le PSG va avoir du travail avec la gestion de ce cas, qui n’est pas sans rappeler Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans, qui refuse toujours de poursuivre avec Paris. Katoto est suivie par de nombreux clubs, dont l’Olympique Lyonnais qui serait prêt à ramasser les miettes si Katoto décidait de partir. Une offre astronomique serait dans les tuyaux de la part de l’OL, mais Katoto serait aussi prête à voir si son club formateur s’aligne sur ses demandes, avant de vraiment plier bagage. C’est un dossier complexe qui pourrait se résoudre sur le tard.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG