Restez connectés avec nous
Le prix du rachat du Parc des Princes et son agrandissement à 60 000 places en détails

Autour du PSG

Le prix du rachat du Parc des Princes et son agrandissement à 60 000 places en détails

Depuis que les investisseurs qataris sont arrivés au Paris Saint-Germain, il est régulièrement évoqué qu’ils veulent un stade plus grand que l’actuel Parc des Princes (48 000 places). Plusieurs solutions ont été évoquées: Stade de France (80 000 places), travaux, nouvelle enceinte. Finalement, les dirigeants devraient racheter le Parc à la Ville de Paris et l’agrandir. Une opération détaillée par Le Parisien ce matin.

Afin de faire les travaux voulus, le PSG devrait commencer par acheter le stade auprès de Paris. Des négociations seraient en cours pour un prix est estimé dans une fourchette très large, d’après Jean-Pascal Gayant, économiste du sport.

« Ceux de Lille et de Lyon, avec une capacité presque équivalente à celle du Parc, ont coûté environ 400 M€, précise-t-il. L’enceinte de Saint-Cloud est certes bien plus ancienne, mais il y a une surcote à Paris, surtout dans ce quartier. Ma fourchette se situerait donc entre 80 M€, le prix du terrain et 400 M€ auquel il faudra appliquer une déduction pour la vétusté.

Si le PSG veut être propriétaire de son stade, quelles sont les possibilités qui se présentent à lui ? Il pourrait construire une nouvelle enceinte, certes plus grande, mais dans une ville — Paris ou ses alentours — où le foncier est rare et cher. Cela lui coûterait autour des 500-600 M€. Le Stade de France par exemple, construit il y a dix-sept ans et doté de 80 000 places, a coûté 364 M€. Aujourd’hui, il serait vendu le double. Racheter le Parc des Princes reviendrait donc moins cher au PSG. Et il ne serait plus tributaire de la collectivité pour réaliser les agrandissements souhaités. »

Cet achat permettrait donc de faire les travaux souhaités par la direction parisienne au Parc des Princes. Une solution serait enfin trouvée afin de faire passer ce stade mythique de 48 000 à 60 000 places. Un changement détaillé par Roger Taillibert, architecte du Parc des Princes.

« Une solution consiste à casser toute la couronne basse et à redessiner de nouveaux gradins inclinés différemment, explique un spécialiste qui a travaillé sur le dossier dans le passé. Il faut rapprocher les tribunes du terrain. Il y a pas mal d’espaces à utiliser derrière les buts où les virages se situent très loin de la pelouse. »

De tels travaux obligeraient tout de même le PSG à jouer au Stade de France pendant une certaine période, ce qui resterait bien plus acceptable que d’y déménager de façon permanente pour les supporters, très attachés à leur stade.

A noter que le PSG installerait 6 000 places d’espaces hospitalités, c’est-à-dire les loges et sièges VIP, soit environ 12% du nouveau Parc des Princes.

Les dirigeants auraient donc un très beau stade à la hauteur des grands clubs européens et des beaux parcours en Ligue des Champions attendus de la part de l’équipe. En restant au Parc des Princes, l’option devrait aussi pouvoir séduire les supporters.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG