Restez connectés avec nous
Le PSG écarte le Stade de France avec son nouveau partenaire
©IconSport

Autour du PSG

Le PSG écarte le Stade de France avec son nouveau partenaire

Depuis de nombreux mois, il est question du stade du Paris Saint-Germain car il veut dorénavant être propriétaire. La priorité est le Parc des Princes, sauf que la discussion avec la mairie de Paris est particulièrement compliquée. Alors un départ au Stade de France a été évoqué, ainsi que la construction d’un nouveau stade. Mais Le Parisien fait savoir que l’arrivée du nouvel actionnaire minoritaire Arctos Sports modifie le dossier. Le groupe est prêt à faire un effort pour que le PSG soit propriétaire et ça ne serait pas au Stade de France.

« Un rapprochement des positions et une sortie par le haut sont-ils encore envisageables ? Il est beaucoup trop tôt pour le dire, mais l’accord financier d’envergure finalisé ce jeudi entre QSI et Arctos Partners relance en tout cas de manière concrète un thème cher aux nouveaux investisseurs américains, qui ont beaucoup insisté sur le sujet du stade durant les discussions avec le PSG.

Les Américains sont plutôt ambitieux sur le sujet et affirment disposer d’importantes ressources financières pour régler cette problématique du stade afin d’en faire un outil extraordinaire. Mais pas dans n’importe quelles conditions, ni en toutes circonstances. Ils font savoir que si Anne Hidalgo continue de faire de ce dossier une question politique, ils iront voir ailleurs.

L’opportunité de s’installer au Stade de France n’est désormais plus vraiment d’actualité. Reste la possibilité de repartir de zéro et de construire un nouveau stade. Une hypothèse qui n’effraye pas du tout Arctos. Si la situation demeure pour l’instant figée, la Ville de Paris et le club ressentent cependant l’un et l’autre le besoin de reprendre les discussions et de tenter d’installer un climat de confiance. »

On reste prudent dans ce dossier qui a déjà été très évoqué avec un certain flou puisque les discussions entre le club et Paris sont difficiles. La dernière fois que la maire Anne Hidalgo s’est exprimée, on avait plutôt le sentiment que le blocage pourrait durer. Mais l’arrivée d’un nouvel actionnaire pourrait aider.

Peut-être parce que la construction d’un nouveau stade est d’autant plus envisageable, ce qui change la position du PSG dans la négociation pour le Parc des Princes en étant moins sous pression. Mais on laissera surtout les dirigeants continuer les discussions pour la meilleure solution possible.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG