Restez connectés avec nous
Anciens - Yohan Cabaye "J'ai essayé de tout faire pour changer la situation"

Autour du PSG

Le PSG veut tout gagner, même si l’adversaire le connaît de mieux en mieux

    Alors que le Paris Saint-Germain rencontre des difficultés cette saison, la volonté de gagner n’a pas disparu. Par contre, c’est un peu plus compliqué, à cause des adversaires notamment. Deux parisiens l’ont affirmé dans les médias.

Bahebeck, devant la presse – « Ce but bordelais est arrivé vite, mais on a repris la possession du ballon et on s’est procuré des situations pour marquer le troisième but. On a réussi à tenir le score. On est sûr de nos forces, on a de grosses individualités et de grosses qualités collectives. On est des compétiteurs, on veut tout gagner même si ça peut paraître compliqué de tout gagner. »

Yohan Cabaye dans L’Equipe –  « On a fait une bonne première mi-temps en réussissant à prendre deux buts d’avance, mais, malheureusement, on n’arrive pas à rester serein et à se mettre à l’abri. La Coupe de France est un de nos objectifs, on a envie de la gagner car c’est une compétition assez symbolique. On tombe de plus en plus sur des adversaires qui étudient très bien notre jeu. Si on n’a pas un minimum d’attention collective, notamment à la perte du ballon, on peut être en difficulté. Si on peut développer notre jeu, comme on pouvait le faire l’année dernière, il ne faut pas s’en priver, mais il y a des matches où il faut parfois s’adapter et où il faut penser avant tout à gagner. »

   Ce qui est rassurant ces derniers temps, c’est l’envie des joueurs que l’on peut ressentir. La volonté de gagner et bien le faire est bien présente. Cela se voit dans les propos, et assez bien sur le terrain. Par contre, le jeu n’est pas au niveau. Et le PSG n’arrive plus à dominer un match complètement.

Gagner contre Evian et. Bordeaux, c’est bien. Mais c’est un peu inquiétant de ne pas voir les parisiens maîtriser. Certes, dans un match, à cause de la fatigue, il faut savoir lâcher un peu. Mais cela doit être fait sans se mette en danger.

   Et cela les parisiens n’y arrivent plus. Surtout, la baisse du pressing et du rythme ne semble pas toujours pleinement maîtrisée tant Paris a dû mal à remettre le pied sur le ballon et étouffer l’adversaire.

   Forcément que les adversaires étudient le jeu parisien. Mais une grande équipe doit savoir contrecarrer les plans de son adversaire. C’est là que LE PSG doit savoir surprendre un peu ou accélérer le jeu pour me laisser aucune chance. Surtout si les parisiens ont vraiment l’ambition de sortir Chelsea de la Ligue des Champions.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG