Restez connectés avec nous
Leipzig/PSG - Degorre voit Paris "hyper favori" et donne les clefs du match

Autour du PSG

Leipzig/PSG – Degorre voit Paris « hyper favori » et donne les clefs du match

En gagnant contre l’Atlético de Madrid, le RB Leipzig a atteint pour la première fois de son histoire le dernier carré de la Ligue des Champions et sera face au Paris Saint-Germain mardi soir. Ce sera avant tout un duel entre deux équipes aux forces offensives évidentes. Deux équipes habituées à proposer un football plutôt alléchant. Mais pour Damien Degorre, journaliste interrogé au micro de La Chaîne L’Equipe, l’issue du match ne fait aucun doute.

Degorre « Si le PSG n’arrive pas en finale, ce serait forcement une déception »

“Si le PSG n’arrive pas en finale, ce serait forcément une déception. D’abord parce que Leipzig n’est pas une équipe qui est habituée à jouer à ce niveau-là. Vous allez me dire que la dernière demi-finale du PSG remonte à 25 ans… Oui, mais le club de la capitale a tout de même plus l’habitude de jouer des huitièmes ou des quarts de finale. Pour Leipzig, c’est vraiment tout nouveau, ce sont des joueurs inexpérimentés même si ce sont de très bons joueurs. Maintenant, c’est aussi une équipe qui correspond parfaitement aux qualités du Paris Saint-Germain. C’est une équipe qui ouvre le jeu, c’est une équipe qui a des difficultés à gérer ses temps faibles. Et on sait que lors d’une demi-finale, la pression monte forcément. Dire que le PSG n’est pas hyper favori de ce match serait tout simplement faux.”

Cette demi-finale historique doit permettre au PSG d’être enfin dans les équipes « qui comptent ». Cette année, après le tirage au sort, on lui a prédit la finale ou rien. Les suiveurs ne s’y sont pas trompés tant le PSG a sa chance en affrontant le club Allemand. Pourtant, le RB Leipzig n’est pas une équipe anodine. Arriver en demi-finale n’est jamais dû au hasard. C’est seulement sur le papier que le PSG est « clairement » favori.

De plus, le club Parisien n’était jamais parvenu dans le dernier carré de l’épreuve reine sous l’ère qatari, mais contrairement au club allemand, il bataille contre les cadors européens chaque année depuis l’arrivée des qataris. Tout cela donne de l’expérience. Sans oublier que certains joueurs ont déjà gagné la Ligue des Champions et ont l’habitude de jouer l’Euro, la Coupe du Monde ou la Copa America.

Neymar/Mbappé : la clef du match?

Le PSG est habitué à jouer contre des équipes fermées, qui « refusent » le jeu. Mardi Paris affrontera une équipe très offensive, un comme face à l’Atalanta en quart de finale. En effet les Parisiens devront se méfier et être très concentrés. Notamment sur les côtés, il ne faudrait pas « abandonner » les latéraux car ils seraient très vite en difficulté. Le milieu de terrain devra contrer le pressing adverse en essayant de jouer vers l’avant. Un joueur comme Leandro Paredes (milieu de terrain du PSG de 26 ans) pourrait débuter le match afin de servir de liant avec l’attaque parisienne grâce à sa capacité à vite trouver les attaquants. Notamment avec des passes longues impressionnantes.

Mais la vraie clef se situera surtout devant. Leipzig joue haut, et c’est souvent un risque face au duo Mbappé/Neymar, qui va vite. Dans ce genre de match, les contres peuvent faire très mal aux hommes de Nagelsmann (entraîneur de Leipzig). Maintenant, il faudra marquer, être en réussite. Avec la confiance emmagasinée, on sent que l’équipe parisienne peut faire un gros match. D’ici là espérons qu’il n’y aura pas de pépins physiques afin d’éviter que le doute s’installe.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos du match :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG