Restez connectés avec nous
Leipzig/PSG - Nkunku ravi de la mentalité de son équipe "on est toujours soudé"
©IconSport

Autour du PSG

Leipzig/PSG – Nkunku ravi de la mentalité de son équipe « on est toujours soudé »

Christopher Nkunku, attaquant de 23 ans RB Leipzig qui a été formé au Paris Saint-Germain avant de le quitter en 2019, est revenu pour beIN Sports sur le match nul de son équipe, 2-2 (retrouvez le résumé ici), contre son club formateur mercredi soir dans le cadre de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Il se dit ravi de la mentalité de ses coéquipiers qui ont su rester « soudés » malgré le scénario du match. Enfin, il évoque le PSG et tente d’expliquer pourquoi le club de la capitale encaisse des buts et souligne que le club allemand a su saisir sa chance avec les espaces laissés par les Parisiens.

Nkunku « On est des compétiteurs »

« Ce n’est pas un tournant, mais ça aurait pu nous donner un avantage. On est resté dans le match. On connaît les qualités du PSG. Ils ont su renverser la tendance. On est resté focalisé sur notre plan de jeu. On a continué à travailler et nos efforts ont payé. Il faut avoir la mentalité de tout gagner, de prendre le maximum de points. On est des compétiteurs. On est toujours positif et soudé. Cela peut le faire si on reste confiants. »

Le penalty à la 11e minute est un vrai tournant dans le match. À 2-0, ce n’est plus le même match pour le PSG, Nkunku le sait, tout comme il sait que dans le football tout peut basculer très vite. Ce qui fait la force de Leipzig sur ce match, c’est d’avoir considéré le match comme n’importe quel autre, sans peur de l’adversaire. Cet état d’esprit a fait la différence même si le PSG s’en sort bien au final avec ce match nul. 

Le club parisien a, lui, comme souvent cette saison, balbutié son football au point d’être la caricature de lui-même durant la majeure partie du match. Cependant, les Parisiens n’ont pas pris l’eau et le concours de circonstances aurait même pu les voir vainqueurs. La mentalité des Allemands de ne rien lâcher est un exemple et le PSG s’est pris les pieds dans le tapis alors qu’il avait la voie royale.

Nkunku « Les très grandes équipes encaissent aussi des buts »

« C’est le lot de toutes les équipes. On laisse les espaces avec un jeu offensif. C’est le niveau de la Ligue des champions. On a aussi des qualités, on a su les montrer. C’est une très grande équipe. Les très grandes équipes encaissent aussi des buts. On a montré nos qualités et pris les espaces. »

Le PSG est le club de cœur de Nkunku et cela se sent dans la déclaration. Il défend ses anciens équipiers et tente de trouver des éléments de réponse aux largesses parisiennes. Mais il explique que Paris produit un jeu offensif et risqué, ce qui est loin d’être la réalité du tableau d’affichage. Mais c’est humain de ne pas enfoncer son club formateur, d’autant qu’il est l’un des joueurs qui leur a fait mal, alors que 2 ans plus tôt il était transféré puisqu’il était considéré qu’il n’avait pas vraiment sa place.

Le fair-play de Nkunku est tout à son honneur et le PSG devrait; au travers des prestations de son ancien pensionnaire, tirer des conclusions. Parce que le grand joueur Ligue des Champions, mercredi soir, ce n’était pas un joueur du PSG alors qu’il venait de son centre de formation.

La réaction de Pochettino au micro de PSG TV :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG