Restez connectés avec nous
L'Equipe détaille le plan du PSG pour le mercato d'été 2021 : départs, recrues et Titis
©Iconsport

Autour du PSG

L’Equipe détaille le plan du PSG pour le mercato d’été 2021 : départs, recrues et Titis

Ce samedi matin, alors que le Paris Saint-Germain affronte Dijon au Stade Gaston Gérard dans le cadre de la 27e journée de Ligue 1 2020-2021 à 17h (diffusion sur Canal+), L’Equipe a décidé qu’il était temps de faire un point sur le projet du PSG pour son mercato estival 2021. Le journal sportif fait donc un tour de l’effectif avec les joueurs qui devraient rester, ceux qui devrait avoir un bon de sortie, les prolongations possibles, les jeunes pour lesquels le club a de l’espoir et les éventuelles recrues. Cela avec un plan général : peu de dépenses, quelques ventes et de la confiance donnée aux Titis parisiens. C’est un tour poste par poste, que nous allons commenter ainsi avec une idée de base que nous ne répéterons pas : il faut rester très prudent face à ce qui reste une rumeur.

Quel numéro 2 pour Navas ?

« Performant et légitime, Navas est promis à rester n° 1 dans le but. Rico peut compter sur le soutien de nombreux coéquipiers mais son irrégularité suscite toujours des questions. Letellier s’est bien fondu dans le vestiaire et se voit rester. Cet été, Paris devra gérer les retours de prêt de Bulka (Châteauroux, L2), Innocent (Caen, L2) et Areola (Fulham). Ce dernier, vu son standing et son niveau, reste une vraie option comme doublure de Navas. »

Il est ici logique que Navas reste le numéro 1, il est pour le moment indiscutable et il faut surtout gérer les autres cas. Au poste de numéro, il faut prendre en compte l’entente entre les portiers, les volontés de ceux qui pourraient être des doublures et les éventuelles ventes. Rico a quelques moments de méformes, mais il ne râle jamais et semble bien s’entendre avec Navas. Areola a lui déjà affirmé par le passé qu’il ne veut pas être une doublure et on ne peut pas dire qu’il ait été plus rassurant dans ses dernières années parisiennes.

Maintenant, il a pu changer d’état d’esprit et pourrait vouloir profiter de la fin de carrière de Navas éventuellement pas trop éloignée. Cela dépendra aussi des offres reçues par le PSG. Mais on s’attend plutôt à le voir repartir. De même pour les jeunes Bulka et Innocent, qui pourraient être de nouveau prêtés plutôt que d’attendre en numéro 3. A moins d’un coup avec l’un d’eux en numéro 2 et des ventes de Rico et Areola.

Des changements à attendre en défense.

« La ligne des défenseurs sera le chantier principal, derrière l’incontesté duo Marquinhos-Kimpembe. La question d’une alternative de haut niveau au Brésilien au poste d’axial droit se pose. Kehrer ne dispose pas d’une cote immense en interne et l’idée de l’intégrer à un deal a germé cet hiver. Diallo bénéficie de la confiance du staff mais, côté dirigeants, il aurait un ticket de sortie en cas d’offre intéressante. À droite, une alternative à Florenzi sera recherchée.

De l’autre côté, Bakker, lui, n’a pas convaincu « Poche». La prolongation de Bernat est en bonne voie. Ça n’empêche pas Paris de regarder des latéraux de haut niveau. L’avenir de Dagba à Paris n’est pas écrit. Chez les jeunes, le profil de Pembélé est apprécié. À plus longue échéance, le club fonde de grands espoirs sur l’axial gaucher El Chadaille Bitshiabu.
Les promesses de la jeunesse. »

On voit ici qu’il y a surtout beaucoup d’incertitudes, à part qu’il devrait logiquement y avoir la recherche d’au moins 1 latéral pour renforcer le côté droit. Kehrer ne convainc pas à ce poste, et n’est pas forcément rassurant au centre non plus, alors que Dagba n’arrive pas à franchir un palier (notamment à cause de blessures musculaires récurrentes). Pembélé a un bel avenir et pourrait peut-être avoir sa chance. Mais il peut être tôt pour être déjà un concurrent.

Cela pourrait dépendre de la fin de saison, en fonction de ce qu’il montre. Il pourrait en tout cas rester comme une option pour jouer de temps en temps, puisqu’il peut aussi jouer dans l’axe de la défense, voire à gauche. Le mercato va forcément dépendre des opportunités aussi.

Des Titis pour renforcer le milieu de terrain ?

L'Equipe détaille le plan du PSG pour le mercato d'été 2021 : départs, recrues et Titis

Xavi SIMONS of PSG and Edouard MICHUT of PSG during the friendly match between Paris Saint Germain and Sochaux on August 5, 2020 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Xavi SIMONS – Edouard MICHUT – Parc des Princes – Paris (France)

« Au-delà du cas Danilo, dont l’option d’achat sera levée si Paris finit dans les deux premiers, le recrutement d’un élément d’expérience, au profil plus coureur et plus apte aux changements de rythme, sera sur la table. Gueye sera probablement de nouveau sur le marché cet été. Rafinha, peu utilisé par son entraîneur, peut s’inquiéter pour son avenir.

Le club surveille l’évolution de Bandiougou Fadiga et d’Éric Junior Dina Ebimbe, respectivement prêtés à Brest et Dijon. S’ils donnent satisfaction, ils pourront intégrer la rotation la saison prochaine. Plus jeunes, Xavi Simons, Édouard Michut ou le polyvalent Abdoulaye Kamara incarnent l’avenir. Pour Kays Ruiz-Atil, ça dépendra s’il prolonge. »

Là, on se méfie notamment de l’affirmation concernant Rafinha, qui semble venir d’une idée faite compte tenu de son temps de jeu récent alors qu’il a eu le coronavirus et a été blessé. Il a encore tout le temps de marquer des points avant le mercato. Danilo et Gueye ont eux joué sans montrer des choses très satisfaisantes. Il va falloir du mieux pour s’assurer une place. Sinon, Paris peut se tourner vers d’autres options. Les jeunes sont des possibilités, car il y a plusieurs profils différents et du talent. Maintenant, il pourrait tout de même y avoir le « recrutement d’un élément expérience ». Chose logique compte tenu des objectifs du PSG et de la jeunesse des joueurs qui émergent petit à petit.

Prolongations de Mbappé et Neymar en priorité, Kalimuendo pourrait revenir.

« Le plan de frappe est connu : continuer de s’appuyer sur le duo Neymar-Mbappé. Les deux stars demeurent le cœur du projet sportif et ‘industriel’. La prolongation du premier pour plusieurs années est quasi scellée, celle du second plus incertaine. De l’issue de son dossier pourrait dépendre le positionnement du club, à l’affût sur le dossier Messi. Les dirigeants comptent aussi toujours sur Di Maria et Mauro Icardi. La question se posera pour Moise Kean. Si l’Italien repart et n’est pas remplacé, le club pourrait peu à peu intégrer Arnaud Kalimuendo, dont le prêt à Lens cette saison est une réussite. Enfin, il n’est pas prévu de conserver Julian Draxler. »

Comme pour toutes les autres affirmations du quotidien sportif, on fait attention à ce qui semble être un point fait en grande partie par déduction et hypothèses que par informations solides. Surtout que le mercato est encore loin. Par exemple, le directeur sportif Leonardo vient d’avancer la possibilité de prolonger Draxler. Kalimuendo pourrait en tout cas être une option de doublure la saison prochaine après une saison intéressante à Lens. Mais il n’y a pas une certitude. Peut-être qu’il voudra plus de temps de jeu et que le PSG pourra garder Kean. On peut cependant se poser des questions sur Pablo Sarabia (28 ans), dont la période de méforme s’étend péniblement.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG