Restez connectés avec nous
Ligue 1 - La LFP travaille sur une "filiale commerciale", avec le soutien du PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Ligue 1 – La LFP travaille sur une « filiale commerciale », avec le soutien du PSG

Face aux difficultés affrontées depuis le début de la pandémie du coronavirus (en plus des problèmes déjà existants), la Ligue de Football Professionnel chercher des solutions pour aider les clubs et avoir une base plus solide dans le football français. L’Equipe explique ainsi que l’instance œuvre à la création d’une filiale commerciale (en gardant au moins 80% du capital et des droits de vote) afin d’avoir un partenaire important sur le plan financier. Et le Paris Saint-Germain serait en faveur de ce projet, qui permettra notamment une redistribution auprès des clubs sur laquelle il faudrait réussir à se mettre d’accord.

Un montant d’1,5 milliards d’euros espéré.

« Il en ressort qu’avant de se lancer, la LFP entend sonder le marché avec un objectif bien précis : elle réclame aux différents fonds éventuellement intéressés par une entrée au capital de sa filiale commerciale un montant de 1,5 milliard d’euros. Tout en leur demandant d’indiquer le pourcentage précis des parts de la société qu’elles revendiquent (qui devrait se situer autour de 10 %) pour ce montant.

L’idée est d’obtenir immédiatement une partie de cette somme pour permettre aux clubs de respirer et d’investir. Sur ce 1,5 milliard d’euros, comme l’indique le document remis à tous les participants, il y aurait « une distribution aux clubs dans un calendrier et selon des modalités à définir », mais aussi « la constitution d’un fonds de réserve » pour pallier les coups durs, et « un financement » de la structure.

Le document élaboré par les deux banques va maintenant être adressé aux principaux fonds, sélectionnés en fonction de leur solidité mais aussi de leur connaissance du business du sport.

« Le PSG soutient cette idée. »

Si tout ce processus est fructueux, il faudra alors que les clubs décident formellement de s’engager ou non dans cette voie. Et ensuite, de se mettre d’accord sur un système de répartition. En France, le PSG, la locomotive de la L1, soutient cette idée, ce qui est un point de départ minimum s’il veut voir le jour. »

Un projet intéressant afin de permettre au football français d’avoir un peu plus de certitudes et de sécurité à l’avenir. Sans oublier de se relancer au plus vite alors que la crise due à l’épidémie du coronavirus a logiquement fait très mal aux comptes. On ne peut qu’espérer que la LFP pourra trouver un partenaire qui convient et respecte ses engagements. Il y a un vrai potentiel dans le football français. Il faut maintenant que les bonnes décisions soient prises pour sortir de la crise.

Il serait par exemple vraiment regrettable de voir une « guerre » sur la redistribution des fonds comme celle pour la décision à prendre quant à l’arrêt du championnat en 2020. Aux clubs et à la LFP de montrer que le football français sait travailler à l’unisson. Voir le PSG qui soutiendrait ce projet est déjà un bon point pour qu’il avance.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG