Restez connectés avec nous
L'UNFP voit l'arrêt de la saison comme une "décision responsable" et veut un "football de demain vertueux"
©IconSport

Autour du PSG

L’UNFP voit l’arrêt de la saison comme une « décision responsable » et veut un « football de demain vertueux »

Mardi lors du discours à l’Assemblée nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé qu’il n’y aura pas de manifestation d’un sport collectif en France avant le mois de septembre et ainsi la fin de la saison 2019-2020. Et la Ligue de Football Professionnel serait sur le point d’acter l’arrêt définitif de la compétition avec un classement fait par quotient. Du côté de l’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels), le président Philippe Piat avait affiché un certain soulagement. Le co-président Sylvain Kastendeuch s’est aussi montré en faveur de cette décision dans des propos relayés par France Football et a affiché de l’espoir pour la suite.

« Le gouvernement a compris que l’urgence économique ne devait pas prendre le pas sur l’impératif de santé publique. Le sport – et le football en particulier – ne devait pas faire exception. Nous saluons cette décision responsable. Nous devons dès à présent agir collectivement pour construire un football de demain vertueux, garant d’équité sur le territoire national et à l’échelle européenne, et où les joueurs devront être au centre du jeu. »

Même si la reprise aurait fait plaisir aux joueurs, dirigeants et supporters pour la passion du football et elle aurait fait du bien au niveau économique (des clubs comme des métiers autour de ce sport), la décision d’abandonner la reprise est loin d’être incompréhensible. La santé doit toujours être une priorité. Un protocole pouvait être en place pour protéger les personnes concernées au maximum, mais il était certainement difficile d’avoir quelque chose de faisable et efficace sans priver d’autres métiers « plus importants » de tests et de masques. En tout cas, la décision est prise et il faudra faire avec.

Cette longue pause pourrait être l’occasion d’avoir des réflexions sur des changements positifs pour le football. C’est l’espoir du co-président de l’UNFP. Cependant, on peut craindre que le système ne change pas particulièrement. Du moins, ce sera très difficile. On a bien vu ces dernières semaines comme il peut être difficile d’avoir des accords quand on sort des habitudes. Le football français est loin d’avoir affiché un beau visage jusqu’à maintenant.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG