Restez connectés avec nous
Lyon/PSG - Dhorasoo affirme que "Paris a rétabli la vérité", mais critique le relâchement
©Iconsport

Autour du PSG

Lyon/PSG – Dhorasoo affirme que « Paris a rétabli la vérité », mais critique le relâchement

Vikash Dhorasoo, ancien milieu de l’Olympique Lyonnais (1998-2004) du Paris Saint-Germain (2005-2006) et de l’Equipe de France (18 sélections) notamment devenu consultant sportif, est revenu auprès du journal L’Equipe sur le match entre ses deux anciens clubs dimanche soir en clôture de la 30e journée de Ligue 1 qui s’est soldé par un succès 2-4 des Parisiens (à revivre ici). Il a surtout souligné la supériorité parisienne, mais émet tout de même une réserve.

Dhorasoo « Quand cette équipe élève le niveau, elle est beaucoup plus forte. »

« Non, je n’avais pas imaginé une si belle démonstration du PSG. Je pressentais un duel plus équilibré et je voyais même Lyon capable d’aller chercher la victoire. En fin de compte, Paris a rétabli la vérité. Il y a une réelle différence d’effectif qui s’est vue sur le terrain. Quand cette équipe élève le niveau, elle est beaucoup plus forte que son adversaire car elle possède bien plus de talent.

Globalement, les Parisiens ont été forts dans le pressing, dans le repli, et ils ont accepté de laisser le ballon pour défendre ensemble. On dit souvent qu’il faut gagner la bataille du milieu et on n’a pas vu le milieu lyonnais.

Dhorasoo « Ce n’est pas anecdotique. »

Le relâchement en fin de match ?

On ne l’a pas senti venir ! Les changements ont fait perdre cette agressivité. Ce n’est pas anecdotique car le Bayern, par exemple, ne laisserait pas passer un 4-0 et n’encaisserait pas deux buts comme cela. Paris doit le rectifier, même si ce n’est pas la première chose à retenir. On voit que Paris est au-dessus de tout le monde en Ligue 1, mais cela ne veut pas dire qu’il sera champion. On a bien vu qu’il pouvait perdre le fil contre Nantes. »

Même si on croyait évidemment à la victoire du PSG à Lyon, on doit admettre qu’il était difficile d’envisager que Paris domine autant sur les 60 premières minutes. Les Lyonnais ont pu avoir quelques occasions, mais a été loin de sa création habituelle et des difficultés imposées au milieu parisien. Là, les Parisiens ont été bien supérieurs et menaient logiquement. C’est une grande performance collective et il faut souligner le bon travail fait par le coach Mauricio Pochettino. Paris a retrouvé de la force physique dans cette période compliquée et la tactique se met en place.

Maintenant, tout n’est pas encore parfait. Ce qui est logique un peu moins de 3 mois après l’arrivée de l’entraîneur argentin. Surtout que c’est une signature au milieu de la saison et cette dernière est particulière. Il faut beaucoup s’adapter. Alors Pochettino met ses idées, sa tactique et son exigence physique, en place que petit à petit.

Il l’a affirmé en conférence de presse, son objectif est de voir le PSG des 60 premières minutes sur l’ensemble du match. Mais ce relâchement est aussi en partie compréhensible. Au bout d’un marathon de matchs, l’équipe pouvait être fatiguée alors que l’OL ne joue pas en Europe et est logiquement plus frais. On aurait aimé plus de maîtrise au moment où Paris a moins poussé. Mais le fait que Lyon réagisse tout de suite quand les Parisiennes baissent le pied met aussi en valeur leur performance pendant une heure. Etouffer ainsi Lyon, ce n’est pas rien.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG