Restez connectés avec nous
Malgré les mots "très sévères" du président, Neymar est motivé, "il ne compte pas quitter la capitale"
©Iconsport

Autour du PSG

Malgré les mots « très sévères » du président, Neymar est motivé, « il ne compte pas quitter la capitale »

Nasser Al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain, est monté au créneau dans une interview pour le Parisien. Il n’a épargné personne et a souhaité remettre de l’ordre après deux années terribles au niveau du football. Dans les critiques, Neymar, attaquant de 30 ans, a été visé, indirectement, mais il a été l’un des joueurs le plus assimilés aux mots du président. « Fini le bling, bling« , le président veut des joueurs à l’hygiène de vie irréprochable, entre autre. Forcément, Neymar et son clan se sont senti visé et L’Équipe fait état de la situation. Le Brésilien va voir son contrat automatiquement prolongé jusqu’en 2027, donc encore pour 5 ans, une éternité dans le monde du football. Son clan réaffirme son engagement et son envie de rester pour faire gagner Paris alors que les prétendants ne courent pas les rues.

« Le 1er juillet, Neymar Jr sera lié avec le Paris-Saint-Germain jusqu’au… 30 juin 2027 »

« Le 1er juillet, Neymar Jr sera lié avec le Paris-Saint-Germain jusqu’au… 30 juin 2027, soit encore cinq saisons. Une nouvelle année optionnelle tombera automatiquement et allongera de facto son bail dans la capitale. Son entourage a trouvé les mots de NAK « très sévères ». « Neymar est motivé par le projet parisien et veut y contribuer. Il ne compte pas quitter la capitale », confie l’un de ses proches. Si Paris voulait pousser la star dehors, il lui faudrait des offres, ce qui ne court pas les rues actuellement au vu de ses émoluments. Newcastle serait intéressé, mais Neymar est fermement opposé à l’idée de rejoindre cette destination. »

Neymar, quand il est en forme, est un atout majeur. Sa problématique, c’est qu’il a du mal à enchainer les matchs et trouver un bon niveau de performances constant. Avec son jeu, basé sur l’explosivité, c’est préjudiciable. Mais on le sait, quand il peut enchainer, il fait du bien à l’équipe comme peu de joueur. Il est pour beaucoup du parcours lors du Final 8 et lorsque le PSG a atteint la demi-finale, en 2021, de la Ligue des Champions. Il a été très intéressant contre le FC Barcelone en 8e de finale et contre le Bayern Munich en quart de finale. Les mots de Nasser Al-Khelaïfi sont assez durs et on ne sait pas vraiment si le brésilien fait partie des indésirables. Ce que l’on sait, dans la suite de l’interview du président, c’est que toute l’équipe doit se remettre en question. On l’a vu ciblé les erreurs d’inattentions, les blessures au mauvais moment, les cartons jaunes inopportuns.

Dans le tas se trouve le brésilien qui est aussi l’un des joueurs les plus décriés. Pourtant, il n’est pas le plus avare d’efforts et ses qualités sont essentielles, notamment à la passe, où il excelle avec une vision du jeu exceptionnelle quand il se décide à jouer en première intention. On commence à comprendre qu’il peut être un fusible prêt à sauter, mais il peut aussi bien retourner l’opinion si jamais le club ne trouve pas un acheteur qui lui plait. Les qualités de Neymar le rendent important s’il le décide. L’histoire serait belle s’il parvenait à mener le PSG sur les sommets, mais s’il part, le PSG continuera d’avancer et trouvera un joueur capable de faire de grandes choses. Nasser Al-Khelaïfi a tapé du poing sur la table et c’est une décision salutaire pour le club. Mais attention de ne pas faire d’un seul joueur le bouc émissaire. C’est toute l’équipe qui a échoué depuis deux ans.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG