Restez connectés avec nous
Marles évoque les tests utilisés par Pochettino dans la préparation et les retours pour Lille/PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Marles évoque les tests utilisés par Pochettino dans la préparation et les retours pour Lille/PSG

Alexandre Marles, l’ancien directeur de la performance de l’Equipe de France (2010-2013), du Paris Saint-Germain (2013-2014) et de l’Olympique Lyonnais (2014-2016) aujourd’hui au Shanghai Port Football Club, a été invité par Le Parisien à commenter la préparation estivale 2021-2022 du PSG. Cela avec un travail intense, mais aussi une certaine mesure et l’aide de tests pour évaluer la forme des joueurs. Il confirme aussi qu’il ne serait pas insensé de voir un des 4 internationaux revenus la semaine dernière (Presnel Kimpembe, Kylian Mbappé, Danilo Pereira  et Georginio Wijnaldum) jouer lors du Trophée des Champions dimanche soir contre Lille à Tel-Aviv (coup d’envoi à 20h, heure française, diffusion sur Amazon Prime Video). Une possibilité annoncée par le coach Mauricio Pochettino.

« quelque chose qui avait été abandonné du temps d’Emery et de Tuchel. »

« ‘Il n’y a pas un gros écart en termes de quantité et d’exigence de travail entre la préparation de Pochettino et ce que faisaient Ancelotti, Blanc, Emery ou Tuchel. Je ne pense pas que c’est plus dur que ce qu’avait proposé le préparateur physique de Thomas Tuchel. Lui, c’était vraiment ultracommando. Si Pochettino faisait ça, il perdrait les trois quarts de l’effectif.’

Marles souligne toutefois que Pochettino apporte ‘un plus’ en retravaillant avec l’Institut de recherche biomédicale des armées, pour notamment trouver les marqueurs de fatigue avec des tests salivaires, ‘quelque chose qui avait été abandonné du temps d’Emery et de Tuchel’, dit-il.

« ils peuvent déjà jouer les matchs après une semaine d’entraînement. »

‘Je ne sais pas l’état de Mbappé mais je me souviens que, quand on récupérait Ibrahimovic, Cavani, ou quand d’autres retrouvent des joueurs très professionnels qui ont une grosse hygiène de vie et n’ont pas fait d’écart, comme Ronaldo ou Messi, ils peuvent déjà jouer les matchs après une semaine d’entraînement.

La possibilité de cinq changements laisse une belle marge pour ajuster les choses. Mais c’est vrai que ça reste très difficile de parler de préparation pour les clubs qui ont de tels joueurs. Très peu vont dire : Non, les gars, vous ne jouerez pas avant fin août. C’est un vrai casse-tête’. »

Pochettino est souvent présenté comme un amoureux du travail prêt à demander des efforts intenses à ses joueurs. Mais c’est en fait le cas de beaucoup d’entraîneurs. Tous veulent avoir des joueurs le plus en forme possible pour avoir une équipe prête à faire des matchs complets. C’est même essentiel dans un football aujourd’hui très intense. Même si Pochettino veut en général une équipe qui joue rapidement et presse beaucoup, ce qui demande aux joueurs d’être particulièrement prêts à fournir des efforts réguliers et intenses.

On peut noter ici que ce travail de préparation se fait de façon très précise, avec les tests évoqués par Marles. Resterait à savoir pourquoi cela a été mis de côté si ce peut être un outil utile. En tout cas, on espère que la préparation de cet été portera ses fruits car on a vécu trop d’années avec un PSG souvent affaibli par les blessures.

Pour le moment, il faut continuer à bien travailler et intégrer les joueurs petit à petit dans le groupe. Un exercice pas forcément simple, avec des états de forme différents dans les premières semaines. On peut qu’espérer que le staff trouvera la bonne formule. Et ce serait bien que cela soit avec des retours pour le Trophée des Champions. Quelques renforts feraient du bien pour avoir une bonne chance de remporter ce titre.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG