Restez connectés avec nous
Mbappé évoque l'Euro, France/Allemagne, les objectifs et Wijnaldum
©Iconsport

Autour du PSG

Mbappé évoque l’Euro, France/Allemagne, les objectifs et Wijnaldum

Kylian Mbappé, attaquant de 22 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, était au micro de RTL dans un entretien diffusé ce mardi matin en marge de l’entée dans l’Euro 2020, qui a débuté ce vendredi mais dans lequel les Bleus joueront leur premier match ce soir contre l’Allemagne (coup d’envoi à 21h). Il a évoqué cette entame de haut niveau, l’ambition des Bleus, ses objectifs, l’importance du collectif et le recrutement de Georginio Wijnaldum (milieu de 30 ans) au PSG.

Mbappé « La seule vérité, c’est le terrain. »

Une entame particulièrement relevée ?

C’est un match très difficile, contre une équipe qui fait partie des favoris pour la victoire finale. On n’a pas choisi le tirage, maintenant on va jouer ce match en se préparant de la meilleure des manières. On a fait une bonne préparation. Je pense que l’équipe est prête.

La France a l’habitude de monter en puissance, là il n’y a pas le choix de démarrer fort ?

C’est vrai qu’à la Coupe du Monde on a commencé timidement. Mais le fait que l’on fait des adversaires considérés comme un peu moins forts c’est passé. Là, on ne peut pas se le permettre. L’équipe en a conscience. On est prêt à attaquer d’entrée. Cela peut nous servir aussi. En commençant par une équipe comme l’Allemagne, on est tout de suite dans le bain, dans l’intensité des grandes rencontres de l’Euro.

Dire que la France est favori de l’Euro c’est un gros mot ?

Non, ce n’est pas un gros mot. Comme je l’ai dit, on a longtemps reproché aux médias et aux gens de ne pas soutenir, de ne pas avoir l’enthousiasme. Maintenant que c’est là, on ne peut pas le reprocher. C’est sûr qu’on est satisfait d’avoir tout le pays derrière nous. Après, le match se joue sur le terrain. C’est là que l’on doit faire valoir ce respect, ce statut qu’on nous donne. La seule vérité, c’est le terrain.

Cela rend plus fort d’avoir inscrit un doublé contre Neuer à Munich en Ligue des Champions ?

Bien sûr. Ça vous donne plus d’expérience ce genre de matchs. J’ai toujours dit que je veux jouer contre les meilleurs. Neuer, c’est l’un des meilleurs gardiens de l’Histoire. On va encore jouer contre lui encore, c’est une bonne occasion de faire un bon match. Que le meilleur gagne.

Mbappé « Tout le monde doit mettre de l’eau dans son vin pour se mettre au service du pays et le tirer vers le sommet. »

Un objectif de buts cette année ?

Je ne sais pas. Je suis arrivé à un stade de ma vie où je veux surtout repousser mes limites, donner le maximum et voir où cela me mène.

Je serai Ballon d’Or ?

Mbappé évoque l'Euro, France/Allemagne, les objectifs et Wijnaldum

Kylian MBAPPE of France celebrates a goal during the international team friendly match between France and Wales at Allianz Riviera on June 2, 2021 in Nice, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Kylian MBAPPE – Allianz Riviera – Nice (France)

Ça passe par l’Euro, il n’y a pas le choix. Mais c’est tôt. Je l’ai déjà dit les autres années où je le jouais, j’essaie de ne pas y penser. Je n’arrive pas à penser à un trophée individuel, puis à sortir et être collectif. Il faut d’abord être collectif. Si le collectif te fait briller, tu pourras briller par toi-même et tu pourras arriver à ce genre de prix.

Je dis que je veux marquer l’histoire, comment le faire ?

Tous les matchs où j’ai marqué l’histoire, j’étais parti avec une intention collective, d’aider l’équipe et l’équipe me l’a rendu. Il faut cet état d’esprit. Je pourrais briller ensuite.

Le plus dur dans le football, c’est de marier les objectifs individuels avec les objectifs collectifs ?

Je pense que c’est plus difficile en club, car je pars du principe que le pays est au-dessus de tout. Il n’y a pas besoin d’une guerre d’ego. Tout le monde doit mettre de l’eau dans son vin pour se mettre au service du pays et le tirer vers le sommet.

Mbappé « C’est un très bon joueur, je suis très content qu’il arrive. »

On a toujours aussi faim qu’en 2018 ?

Mais oui, on veut gagner ! On est dans un moment où on peut faire de belles choses. Tout le monde le sent, il faut garder cette envie. On veut laisser notre nom dans l’histoire de la France. On est affamé.

Pour rester au PSG, j’ai dit que je voulais un projet ambitieux. Wijnaldum, c’est suffisant pour rester ?

C’est un très bon joueur, je suis très content qu’il arrive. C’était une belle opportunité que le club a saisie. Ils ont très bien travaillé. Maintenant, le Paris Saint-Germain n’est absolument pas ma priorité. Ma priorité, c’est l’équipe de France, c’est cet Euro. C’est une grande compétition, je suis concentré à 100 % dessus.

Ce que l’on peut me souhaiter en priorité pour l’Euro ?

La victoire, même en mettant 0 but. C’est la victoire qui compte.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG