Restez connectés avec nous
Messi doit s'adapter à la difficulté de la Ligue 1, explique Bodmer
©Iconsport

Autour du PSG

Messi doit s’adapter à la difficulté de la Ligue 1, explique Bodmer

Arrivé cet été au Paris Saint-Germain suite à la fin de son contrat au FC Barcelone (2004-2021), Lionel Messi, attaquant âgé de 34 ans, n’a pas encore fait l’unanimité suite à ses performances. Mathieu Bodmer, ancien milieu du PSG (2010-2013) d’autres clubs en Ligue 1 (comme Lille et Lyon) désormais consultant auprès de RMC, est revenu sur les débuts compliqués de l’Argentin, en mettant en avant le niveau du championnat de France de Ligue 1.

«Peut-être que grâce à ça, on va se rendre compte que la Ligue 1 a vraiment un bon niveau. Physiquement, c’est l’un des championnats les plus compliqués au monde. On ne s’en rend peut-être pas compte alors que lui le découvre. Tous les week-ends, il joue des gens, qui athlétiquement sont capables de répondre à son petit coup de rein même s’il l’a moins qu’il y a dix ans.

Bodmer «En Espagne, ça joue vraiment tranquille, placé, plus technique et à son rythme»

La Ligue 1 est toutefois peut-être un peu plus ouverte depuis 18 mois. C’est une information qu’il n’avait peut-être pas. En Espagne, ça joue vraiment tranquille, placé, plus technique et à son rythme. Là, il est beaucoup dans le duel. Les défenseurs de Ligue 1 aujourd’hui, ils sont pratiquement tous jeunes, courent vite et sont athlétiques. C’est compliqué d’être bon pour lui.»

S’adapter à un nouveau championnat après avoir évolué 17 ans dans le même, n’est pas évidemment pas une chose simple. En Ligue des Champions, Lionel Messi a brillé, avec 1 face à Manchester City (2-0) et 2 face au RB Leipzig (3-2). Il a prouvé qu’il pouvait être décisif. En Ligue 1, le problème n’est pas le même, puisque les équipes jouent très défensif et agressif face au PSG. Le sextuple Ballon d’Or attire l’attention, chaque équipe mobilise donc plusieurs joueurs pour l’empêcher d’avoir une liberté dans son jeu. Sans oublier que Paris se cherche encore, ce qui n’aide pas La Pulga.

Physiquement, Messi doit aussi monter en puissance, la Copa America, qu’il a remportée face au Brésil (1-0), a retardé sa préparation estivale. Puis il y a eu quelques pépins physiques et les trêves internationale. Mais il n’y a pas de quoi émettre la moindre critique puisque ce dernier s’est montré décisif en LDC. Il faut laisser du temps, même si on a forcément envie de le voir briller au plus vite.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG