Restez connectés avec nous
Metz/PSG - Antonetti s'en prend à Mbappé et à l'arbitrage en faveur de Paris
©Iconsport

Adversaires

Metz/PSG – Antonetti s’en prend à Mbappé et à l’arbitrage en faveur de Paris

Ce mercredi, dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1 2021-2022, le Paris Saint-Germain affrontait le FC Metz au Stade Saint-Symphorien. Frédéric Antonetti, entraîneur de l’équipe messine, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (1-2, retrouvez le résumé ici). Il a pointé du doigt le « comportement » de Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans qui a provoqué la colère du gardien Alexandre Oukidja sur la célébration du 2e but) et un arbitrage qu’il juge pro-parisien.

« Qu’a dit Mbappé à Oukidja ?

Cela ne m’intéresse pas. Il aurait intérêt à avoir un autre comportement s’il veut être aimé. J’adore ce joueur, il est très, très fort, mais il gagnerait à avoir un autre comportement. Il gagnerait à être un peu plus humble.

Antonetti « Je ne comprends pas pourquoi l’arbitre ne siffle pas alors qu’il avait le sifflet facile pour Paris. »

Une équipe très tendue en fin de match ?

Paris est une très belle locomotive pour notre championnat, mais je ne suis pas là pour faire allégeance ni faire des selfies avec Neymar, Mbappé ou Messi. Ce sont de grands joueurs et je les respecte. Tout le monde fait allégeance. Il y a deux coups francs pour nous, notamment une faute sur De Préville, qui ne sont pas sifflés et qui nous font un peu sortir du match. Je ne comprends pas pourquoi l’arbitre ne siffle pas alors qu’il avait le sifflet facile pour Paris. Je ne conteste pas la force de Paris, mais ce sont deux fautes qui ne sont pas sifflées pour nous et qui auraient été sifflées pour Paris, j’en suis sûr. », propos relayés par Le Parisien.

Antonetti est connu pour ses prises de parole et il tient bien son rang avec cette plainte appuyée. Pour ce qui est de Mbappé, on lui accorde qu’il n’avait sans doute pas à dire quelque chose au gardien. Même si on ne sait pas exactement ce qui a été dit. Il pouvait simplement se diriger vers ses coéquipiers pour fêter le but, sans se tourner vers l’adversaire. Même si le commentaire du coach messin n’aidera pas à apaiser les tensions et il s’agit d’une pique peut-être un peu déplacée pour une conférence de presse.

C’est aussi le cas pour ce qui est du commentaire sur l’arbitrage. On peut comprendre qu’il y ait de la frustration après cette défaite et même des moments de colère durant un match à l’encontre de l’arbitrage. C’est toujours un point difficile à commenter, car l’amour pour un club n’aide pas à être objectif. Il faudrait qu’Antonetti l’ait en tête, alors qu’il semble un peu trop simple de dire que le PSG est aidé par l’arbitre. Il y a aussi des situations avec des décisions défavorables aux Parisiens. Mais c’est plus simple de les mettre de côté pour se plaindre et expliquer une colère bien trop forte du coach, exclu en fin de rencontre, et de ses joueurs. Il aurait été bien aussi d’appeler au calme et au contrôle de soi.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires