Restez connectés avec nous
Micoud reproche sa fatigue à Mbappé «il veut toujours jouer tout en disant qu’il joue trop»
©Iconsport

Autour du PSG

Micoud reproche sa fatigue à Mbappé «il veut toujours jouer tout en disant qu’il joue trop»

Alors qu’il était sur le banc lors de la rencontre face au LOSC (0-0) dimanche dernier en clôture de la 16e journée de Ligue 1, Kylian Mbappé, attaquant du Paris Saint-Germain de 22 ans a débuté en tant que titulaire la rencontre de championnat face au RC Strasbourg de ce mercredi (4-0). Une gestion que ne comprends pas Johan Micoud, ancien joueur, désormais consultant, comme il l’évoquait sur La Chaîne L’Equipe.

Micoud «quand il ne joue pas, il râle, quand on le fait sortir, il râle…»

«Je ne comprends pas qu’on puisse dire à un entraîneur qu’un joueur peut disputer 20-25 minutes de match. Où tu peux jouer, ou tu ne peux pas jouer. Un mec sur le banc, ça veut dire qu’il peut jouer. Ca veut dire quoi 20-25 minutes ? Que tu peux faire 10 sprints ? Après, on me dit que Mbappé joue trop. Je ne suis pas sûr qu’il ait joué beaucoup de matches depuis septembre. Lui-même se plaint de ne pas avoir eu de coupure et de jouer trop. Mais quand il ne joue pas, il râle, quand on le fait sortir, il râle… mais c’est Tuchel qui doit gérer ça. Par exemple, comment est-il possible qu’il rentre en fin de match contre Lyon, qu’il soit titulaire 90 minutes contre Lorient, puis remplaçant lors du choc à Lille ? Je n’arrive pas à comprendre. Il préfère jouer Lorient parce que c’est plus facile de marquer ? Et celui qui gère ça, c’est Tuchel. Mais Mbappé est aussi fautif. Il veut toujours jouer tout en disant qu’il joue trop. 48 heures après l’équipe de France, il jouait un Nîmes-PSG. Si tu es coach, tu imposes une pause. Mais là, le mec, il a voulu jouer. C’est pour ça que je mets plus la responsabilité sur le coach.»

Actuellement, la gestion de l’ancien monégasque est catastrophique, mais le problème est que le joueur une fois sur le terrain, n’accepte pas de ne pas jouer un match dans son intégralité. Mais cela fait partie du rôle de l’entraîneur que d’imposer ses choix, surtout s’ils sont bénéfiques pour le joueur, mais aussi l’équipe. Si Mbappé est emmené à sortir à la 60e minute face à Lorient, que le match est déjà plié et qu’il manifeste son mécontentement, c’est simplement lui qui sera critiqué, non pas l’entraîneur. Le coach parisien doit aussi apprendre à contredire ses joueurs stars et non pas avoir peur de prendre des décisions qui seraient bénéfiques pour le club, mais qui ne plairaient pas à certains.

Mais le vrai problème est de savoir, c’est que si le coach s’attise les foudres d’un joueur en prenant une décision bénéfique pour l’équipe, est-ce qu’il sera soutenu par sa direction où est-ce que dans ce club, il ne faut absolument pas contredire les stars. C’est aussi une vraie question qu’il faut se poser aujourd’hui, puisque même si certaines choses se sont arrangés, certains joueurs semblent avoir beaucoup plus de pouvoir et d’influence de part leur statut. Et cela joue forcément sur certaines décisions que peut prendre l’entraîneur parisien.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG