Restez connectés avec nous
Monaco/PSG – Les tops et les flops de cette 14e Coupe de France remportée par les Parisiens
©IconSport

Autour du PSG

Monaco/PSG – Les tops et les flops de cette 14e Coupe de France remportée par les Parisiens

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé 0-2 en finale de Coupe de France ce mercredi contre l’AS Monaco (voir résumé ici). Au terme d’un match un peu ennuyeux, mais malgré tout maîtrisé par les Parisiens, le club de la capitale remporte donc sa 14e Coupe de France de son histoire. Une finale ça se gagne et le PSG est l’équipe qui adopte le plus cet adage. On vous présente les tops et les flops de ce match.

Les tops –

Monaco/PSG – Les tops et les flops de cette 14e Coupe de France remportée par les Parisiens

MARQUINHOS of PSG celebrates the victory with his team mates as he rises the trophy during the French Cup Final match between Paris Saint Germain and Monaco at Stade de France on May 19, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

14e Coupe de France et invaincus dans le temps réglementaire depuis la saison 2014/2015.

Ne pas perdre pendant 6 ans, c’est une sacrée performance. Le bémol, c’est bien sûr cette défaite, en 2019 aux tirs au but contre Rennes. Mais dans le temps réglementaire, Paris n’a fait aucun faux-pas. Cela en dit long sur sa force et son envie de bien faire dans cette coupe historique sur le plan national. On dit souvent du PSG qu’il ne joue pas à fond ou que c’est normal qu’ils gagnent la coupe de France à chaque fois. Mais il n’y a rien de normal dans une performance de ce type-là. Aucun faux-pas ou presque, une excellente attitude et l’armoire à trophée qui se remplit.

 On ne peut que les féliciter de réussir à rester tout en haut dans cette compétition. Car beaucoup d’équipes ont essayé et hormis Rennes, personne n’a réussi à battre ce PSG là. De plus, on peut noter que les Parisiens n’encaissent presque pas de buts, deux sur cette campagne (tous contre Montpellier). En plus de gagner, Paris surclasse ses adversaires. Historique.

Angel Di Maria.

Monaco/PSG – Les tops et les flops de cette 14e Coupe de France remportée par les Parisiens

Angel DI MARIA of PSG during the French Cup Final match between Paris Saint Germain and Monaco at Stade de France on May 19, 2021 in Paris, France. (Photo by Simon Morcel / Pool / FFF ) – Parc des Princes – Paris (France)

Historique, c’est aussi le terme pour qualifier la performance d’Angel Di Maria. Il a réalisé une 104e passe décisive au PSG, il devient le nouveau recordman en titre et rentre encore plus dans l’histoire de son club. 263 matchs, 87 buts et donc 104 passes décisives, quel joueur. Il est souvent critiqué pour son manque de régularité, mais cela peut être contrecarré par ses statistiques phénoménales. De plus dans cette finale, où il est apparu emprunté, il n’a cessé de courir pour récupérer le ballon. C’est un vrai guerrier qui ne fait pas ses 33 ans (sauf sur la vitesse de course). Il aura encore l’occasion de mettre ce record encore plus haut, et il sera dur à aller chercher. Des Di Maria, il n’y en a pas tous les jours. Historique.

Kylian Mbappé.

Comment ne pas saluer celui qui fait passer ses adversaires pour des plots d’entraînement quand il accélère ? Alors pour revenir sur sa finale, ce n’est pas son meilleur match de la saison. Mais il a tout de même marqué son petit but, il est aussi celui qui débloque les choses par son pressing, sa vista et son altruisme. Il nous a aussi offert une remontée de balle digne d’un Ronaldo (le brésilien) et s’est pris au jeu de jouer défensivement comme un milieu quand il le fallait. 

Il n’y a plus de superlatifs pour le qualifier. Il ira loin que ce soit à Paris ou ailleurs. Il montre que sur une saison régulière, il est prêt pour tout casser, et ce, malgré une petite période de turbulence. 46 Matchs, 41 buts et 11 passes décisives, il est décisif, cette saison, toutes les 69 minutes. Quel joueur !

Les flops –

L’absence de public.

Cela peut paraître anodin, mais c’est un élément qui a enlevé beaucoup de charme à ce match de gala. Une finale de Coupe de France dans un Stade de France vide et sans ambiance, cela laissera un goût amer. Le match a été un peu soporifique. La faute à une saison éprouvante pour les deux équipes. La faute aux instances qui ont eu la bonne idée de placer ce match entre la 37e et 38e journée de Ligue 1, la faute à la Covid qui aura privé une nouvelle fois les deux équipes de ses supporters et d’une ambiance digne d’un match de ce niveau-là. 

On a cru entendre Macron aborder le sujet avant le match, il semblerait que l’année prochaine le retour des supporters pourra se faire, certainement sous certaines conditions, mais ce sera déjà plus intéressant que ces stades vides, sans âme qui ont rendu, cette saison, si particulière pour toutes les équipes. Ne minimisons jamais l’importance des supporters. C’est la base du football et ce mercredi, c’est une finale sans chants, sans explosion de joie des fans dans le stade. 

Monaco/PSG – Les tops et les flops de cette 14e Coupe de France remportée par les Parisiens

Illustration presentation both team during the French Cup Final match between Paris Saint Germain and Monaco at Stade de France on May 19, 2021 in Paris, France. (Photo by Simon Morcel / Pool / FFF ) – Parc des Princes – Paris (France)

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG