Restez connectés avec nous
Neymar en "a marre" et sent le déclin arriver, affirme Jussiê
©Iconsport

Autour du PSG

Neymar en « a marre » et sent le déclin arriver, affirme Jussiê

Neymar, attaquant de 29 ans du Brésil et du Paris Saint-Germain depuis 2017 a déclaré dans une interview diffusée le weekend dernier que la Coupe du Monde 2022 devrait être sa dernière alors qu’il doute de sa « force mentale ». Ce qui suscite de nombreuses réactions et tentatives d’explications. Ainsi, Jussiê ancien attaquant brésilien passé notamment par Bordeaux (2007-2016), a été invité par L’Equipe à donner son sentiment.

« Comme je perçois la déclaration de Neymar ?

Comme celle d’un joueur et d’un homme qui en a marre. Depuis qu’on l’a désigné comme le sauveur du football brésilien, il doit se débrouiller tout seul. Il n’a jamais eu un joueur pour l’épauler et pour partager la pression, comme Ronaldo avait Rivaldo par exemple. Lui, il est tout seul. C’est infernal. Pourtant, il fait son maximum. Il ne réussit pas tout, évidemment, mais il essaye et il respecte notre ADN. Malgré ça, on lui manque de respect. Au Brésil, on martyrise nos idoles, c’est culturel. Neymar vit avec cette pression énorme sur les épaules depuis trop d’années. Elle a réduit sa longévité. Il se bat, il bataille, mais là, il en a marre. Qu’il dispute sa dernière Coupe du monde à 30 ans, ça ne me surprend pas.

Jussiê « Son corps n’est plus le même et il doit lui dire qu’il ne supportera pas une nouvelle Coupe du monde à 34 ans. »

Il est conscient de son déclin ?

Oui, il sent venir le truc. Il est comme un animal qui sent la présence du chasseur. Peut-être qu’à la musculation, au lieu de soulever 120 kg, il n’en soulève plus que 80, et bientôt 50. Mais c’est inévitable. Et n’oubliez pas qu’il s’est fait “défoncer” toute sa carrière. Son corps n’est plus le même et il doit lui dire qu’il ne supportera pas une nouvelle Coupe du monde à 34 ans. »

Que Neymar soit agacé, voire fatiguée, face au traitement médiatique qu’il subit, c’est tout à fait compréhensible. Depuis des années, en club comme en sélection, il est particulièrement attendu. S’il est un peu moins bon, les critiques pleuvent. Si l’équipe ne gagne pas, c’est surtout de sa faute dans une analyse qui oublie beaucoup les autres éléments. Pire encore, tous ses faits et gestes sont commentés, souvent pour chercher du négatif. On le voit encore ici, avec un début de saison un peu décevant et cette déclaration qui mènent à parler de déclin déjà acté. Comme si Neymar était le seul joueur pas encore en forme après la préparation retardée par la Copa America et l’Euro cet été.

Bien sûr, les capacités physiques changent au cours d’une carrière. Mais Neymar n’est pas forcément « fini », loin de là même. Son talent n’a pas disparu et dans l’aspect physique il faut prendre en compte la préparation. C’est fait pour les autres joueurs, pourquoi pas lui ? Pourquoi ses efforts défensifs sont autant oubliés ? Un travail qui demande davantage d’être en pleine forme pour faire la différence en attaque. Il y a aussi un collectif en construction et le simple fait que cela arrive à tous les joueurs d’avoir une période de moins bien. Ce sont beaucoup d’éléments mis de côte qui donnent raison à la colère de Neymar.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG