Restez connectés avec nous
OM/PSG - Mbappé et Rabiot, Pierre Ducrocq félicite Thomas Tuchel pour sa prise de position

Autour du PSG

OM/PSG – Mbappé et Rabiot, Pierre Ducrocq félicite Thomas Tuchel pour sa prise de position

Hier soir, le Paris Saint-Germain a enchaîné sa 11e victoire consécutive en autant de matchs en Ligue 1 en allant s’imposer à Marseille sur le score de 2-0. Avant le coup d’envoi, le technicien allemand du PSG, Thomas Tuchel, avait fait un choix extrêmement fort en décidant de laisser Rabiot, milieu de 23 ans, et Mbappé, attaquant de 19 ans, sur le banc des remplaçants. Une prise de position liée à une sanction extra-sportive, comme l’a expliqué l’Allemand. Et le consultant de RMC, Pierre Ducrocq, a salué, sur les ondes de la radio hexagonale, cette décision. Il est content de voir un coach Rouge et Bleu enfin prendre ses responsabilités et ne pas hésiter à se faire respecter. 

« Ça peut arriver d’être en retard, en revanche ce qui aurait pu être dérangeant c’est que Tuchel laisse faire. Pour une fois qu’un coach au Paris Saint-Germain assume une réalité qui se présente devant lui, en sanctionnant une erreur d’un ou deux joueurs. Eh bien moi je dis bravo ! De plus l’histoire est belle, puisque Mbappé a été piqué au vif (…) ça ne lui plait pas d’être sanctionné… Et heureusement d’ailleurs ! »

« Il fait une très bonne entrée, il marque et est décisif »

« Parce que s’il s’en foutait, cela aurait été un peu plus dommageable. Là il fait une très bonne entrée, il marque et est décisif. Il prouve à tout le monde que ça va être difficile de se passer de lui au Paris Saint-Germain. Tuchel prouve lui aussi que c’est compliqué de se passer de son attaquant mais il l’a fait au début du match parce que son joueur a fait une erreur. Je trouve que cette situation a été bien gérée par tout le monde ! », a affirmé Ducrocq.

Kylian Mbappé et Adrien Rabiot ont donc été sanctionnés après un retard à la causerie précédant le Classique. Thomas Tuchel a décidé de se passer de ses deux éléments, ne voulant pas laisser filer cette faute professionnelle à l’égard du groupe Rouge et Nleu. Une décision forte qui est, comme le dit Pierre Ducrocq, très positive car cela prouve bien que l’ancien coach du Borussia possède bien une certaine poigne. Il ne laissera pas impunis les écarts de comportement. C’est d’autant plus marquant que c’était pour un Classico, match que Paris doit réussir. Mais le respect des consignes, de l’équipe et du club passe avant tout.

Souvent habitué, sur ces dernières années, à des entraîneurs plutôt laxistes, Thomas Tuchel nous montre ici une autre facette. S’il semble très proche des joueurs et très humain dans sa façon de manager ses troupes, il montre également qu’il reste l’entraîneur et qu’il faut le respecter, peu importe le joueur qui pourrait outrepasser ce principe.

De plus, la rentrée de Kylian Mbappé a permis au PSG de prendre l’avantage et donc d’asseoir sa victoire face à l’ennemi phocéen. Thomas Tuchel est donc gagnant sur toute la ligne.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG