Restez connectés avec nous
Papin a "trouvé ridicule" certaines critiques à l'encontre de Mbappé
©Iconsport

Autour du PSG

Papin a « trouvé ridicule » certaines critiques à l’encontre de Mbappé

Très critiqué en première partie de saison, Kylian Mbappé, attaquant du Paris Saint-Germain âgé de 22 ans, a réalisé un début d’année 2021 incroyable sous le maillot parisien. Jean-Pierre Papin, ancien joueur et Ballon d’Or 1991, est revenu sur les différentes critiques à l’encontre du champion du monde 2018, dans le Podcast Golazo pour le site Sports.

Les critiques contre Mbappé, je pense que c’était à tort. Parce que déjà il a mis la barre tellement haute que ça va être compliqué pour lui chaque année à arriver au niveau où il l’a mise. Le seul problème c’est qu’il faut tout le temps être plus ou moins au même niveau, ce qui est compliqué »

Cette saison, les critiques se sont abattues car il a loupé quelques matchs. J’ai trouvé ça ridicule parce qu’on ne peut pas blâmer un joueur comme Mbappé qui ne triche pas sur le terrain. Quand il n’est pas bien, il n’est pas bien. Plutôt que d’essayer de le réconforter ou essayer de comprendre les choses, on a commencé à lui mettre des bâtons dans les roues. J’ai trouvé ça très dur. A 22 ans, on n’est pas simplement des humains, on n’est pas des machines. On a le droit à l’échec. Et on a besoin de l’échec pour rebondir. Et je pense que Kylian a rebondi à chaque fois derrière.

Aujourd’hui, on a besoin de polémiques pour avancer. Il y en a qui sont payés pour en faire des dans les médias. C’est quand même difficile. Après ces gens-là s’étonnent que les joueurs ne veuillent plus parler. A partir du moment où tu commences à critiquer, balancer et être méchant…Moi je ne suis pas surpris qu’il n’ait pas envie de parler. C’est humain.

Ce que Mbappé doit faire pour franchir un palier ?

C’est déjà un très grand joueur à son âge. Le plus dur pour lui c’est de rester au même niveau, ce n’est même pas confirmer. Et il faudra être chaque année plus ou moins haut. Ce qu’il peut améliorer ? C’est un poil de jeu de tête supplémentaire. Quand on est attaquant de grande classe comme il l’est, on doit être complet. », propos relayés par Goal.

Cela fait partie du rôle des médias de commenter chaque bonne performance ou contre-performance. Il faut analyser. Le souci étant qu’il y a une certaine mesure à avoir qui est souvent oublié. Tout est exagéré. Un bon match rend un joueur excellent et un raté amène une remise en question de son utilité, surtout quand il s’agit des stars. Le développement des réseaux sociaux participe aussi à ces jugements forts et qui vont un peu en boule de neige.

Mais malgré la seconde partie de saison qu’a réalisé Mbappé et tout l’engouement qu’il y a eu autour, si ce dernier ne se montre pas à la hauteur lors de l’Euro, avec l’Equipe de France, les critiques seront les mêmes. C’est le cas pour Mbappé, mais c’est aussi le cas pour les autres joueurs. Neymar, attaquant parisien de 29 ans, était considéré, durant la première partie de saison comme l’homme providentiel du PSG. Il y a quelques semaines, le brésilien était considéré comme le point noir de l’équipe qui tirait certains joueurs vers le bas.

Les bonnes performances du dimanche, seront totalement oubliées en cas de mauvaises prestations le mercredi. Les joueurs le savent et doivent faire avec. Pour certains, cela peut être une force, mais cela peut aussi atteindre fortement un joueur mentalement. Cette situation peut donc être très compliquée à gérer. Pour Mbappé, même si cela semble l’atteindre, puisqu’il s’en était plaint, il parvient tout de même à en faire une force. S’il arrive à fournir d’aussi grosses performances après une période aussi difficile, c’est que cela a emmené énormément de détermination. C’est forcément un énorme point fort lorsque vous êtes un joueur aussi médiatisé et logiquement toujours au cœur des critiques qu’elles soient positives ou négatives.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG