Restez connectés avec nous
Philippe Piat sur l'arrêt du championnat : "je reste persuadé que la bonne décision a été prise"

Autour du PSG

Philippe Piat sur l’arrêt du championnat : « je reste persuadé que la bonne décision a été prise »

Philippe Piat, président de l’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels) et de la FIFPro (Fédération Internationale des associations de Footballeurs), a évoqué auprès de L’Equipe la décision prise en France dès le mois d’avril d’arrêter définitivement la Ligue 1 2019-2020. Cela alors que beaucoup de championnats en Europe, notamment les plus grands (Angleterre, Allemagne, Espagne et Italie) vont se terminer dans les prochaines semaines. Mais il assure que c’était bien la voie à suivre.

“Cette position reste la plus sage. Le gouvernement a pris une décision courageuse en tenant pleinement compte de la santé de nos athlètes. Le football français a décidé en fonction des éléments du moment, et pas en fonction d’hypothèses. Il y avait également la question économique comme les contrats télé en cours, et qui ont été vite dénoncés par les diffuseurs, et le futur contrat télé.

Piat « Quand on fait cette addition de circonstances à ce moment précis… »

Cette perspective, plus celle, sanitaire, du pays, plus l’état physique de joueurs qui n’étaient pas réathlétisés, plus la dénonciation des contrats télé, plus le huis clos… Quand on fait cette addition de circonstances à ce moment précis, je reste persuadé que la bonne décision a été prise.“

Depuis que les championnats étrangers ont repris, l’opinion de beaucoup a évolué. Davantage de personnes sont conscientes que la décision a sans doute été précipitée. Il était au moins possible d’attendre un peu pour voir l’évolution de la situation et espérer la possibilité de finir la saison sur le terrain. Cependant, cela a au moins permis, normalement, de mieux se préparer pour la suite. On peut espérer qu’il y aura moins de blessures en France sur la saison prochaine. De toute façon, a la santé de chacun a ainsi été mise en priorité.

On peut tout de même largement regretter l’attitude générale dans le football français, avec des batailles qui étaient plus tournées vers l’intérêt de son propre club que celui du collectif. C’est dommage aussi de voir le PSG et l’Olympique Lyonnais devoir affronter la Ligue des Champions avec une préparation minimale. Globalement, c’est surtout le manque de solidarité qui saute aux yeux durant cette période, alors que c’était le moment pour afficher un visage fort.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG