Restez connectés avec nous
Pierre Ménès préfère Susic et vibre pour Ronaldinho

Autour du PSG

Pierre Ménès préfère Susic et vibre pour Ronaldinho

Chaque Mercredi, dans sa rubrique Minute Foot, Eurosport invite une personnalité à parler de sa passion pour le ballon rond, et pour cette semaine ce fut le tour de Pierre Ménès. Et il a longuement évoqué le Paris Saint-Germain.

Le journaliste sportif nous apprend qu’il est devenu fou à la finale de l’Euro 2000, quand Sylvain Wiltord a égalisé dans les arrêts de jeu, d’ailleurs il fait de ce match un culte qu’il n’oublie jamais.

Pierre Ménès affirme aussi qu’il se rappellera toute sa vie du but de Safet Suši? en 1983, lors de la finale de la Coupe de France contre Nantes (3-2). Il fait même de Suši?, son joueur préféré, « for ever », comme il le dit.

En évoquant le Paris Saint-Germain, Pierre Ménès ne fait pas de détour et annonce que c’est son équipe de cœur en expliquant :

« Je suis né à Paris. Quand j’étais en âge d’aller au stade, j’allais au Parc. J’étais abonné de 1977 à 1983. C’est à la fois le club que je préfère et celui que j’aime le moins ».

C’est paradoxale, diriez vous comme réponse, mais non c’est Ménès et c’est bien normal, il aime le PSG mais il n’est pas content de ce que fait le club.

Par ailleurs et tout en évoquant des soirées mémorables en boite avec son ami Ronaldinho, il nous apprend que c’est le joueur qui le fait vibrer, pour des raisons très convaincantes somme toute :

« Il a réinventé le foot avec un répertoire de dribbles assez incroyable. Il a fait des choses sur un terrain que je n’ai jamais vues ailleurs ».

Les éloges ne s’arrêtent pas là puisque Ronaldinho se trouve être l’auteur du geste préféré de Ménès en football « Un lob de Ronaldinho. Surtout quand le gardien est sur sa ligne ».

Mais pas que puisque Ronaldinho est aussi le buteur d’un autre match culte qui a marqué Pièrre Ménès, il s’agit du « Chelsea-Barcelone en 8e de finale retour de la Ligue des Champions en 2005 (4-2), avec un petit pointard de 20 mètres de Ronaldinho à Petr Cech. C’était assez incroyable. Surtout la petite danse ».

Inutile de vous poser la question qui ressort de toute cette interview, puisque le réponse est, oui Pierre Ménès est en adoration devant son joueur préféré et ami Ronaldinho, mais viendra-t-il un joueur au PSG qui fera chavirer à nouveau le cœur de notre journaliste passionné de foot ? C’est bien la question qui reste posée et qui ne semble pas avoir trouvé une réponse jusqu’à présent.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG