Restez connectés avec nous
Pilorget souligne le manque de plaisir dans le jeu du PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Pilorget souligne le manque de plaisir dans le jeu du PSG

Jean-Marc Pilorget, ancien joueur du Paris Saint-Germain et recordman du nombre de matches avec le club parisien, s’est exprimé largement dans Le Parisien afin de donner son sentiment sur le 10e titre de Champion de France du  (435)PSG, mais aussi sur la pauvreté entrevue dans le jeu qui a conduit au mécontentement des supporters.

Pilorget « Paris fait partie des grands du football français »

« Qu’est-ce que ça représente d’égaler Saint-Étienne ?

Pour les gens d’aujourd’hui, ceux qui n’ont pas connu la domination du grand Saint-Étienne, ça ne représente sans doute pas grand-chose. Mais quand on connaît l’histoire du foot français, c’est énorme ! Comme Reims, Saint-Étienne et quelques autres clubs par le passé, Paris fait partie des grands du football français, même si seul l’OM a gagné la Ligue des champions.

Quel regard portez-vous sur le 10e sacre du PSG ?

Ce n’est pas une surprise. Depuis quelques années, quand le championnat débute, la question n’est pas de savoir qui va être champion, mais qui terminera deuxième. Bien sûr, il y a eu Lille la saison dernière. Mais vu ses moyens, c’est une anomalie quand le PSG n’est pas champion. »

10 titres ce n’est pas rien, mais cette saison est bizarre. D’abord à cause des joueurs qui n’ont pas fait ce qu’il fallait. Mais ce n’est pas tout, les médias ont aussi mené une vendetta contre le club parisien, souvent justifiée, mais parfois exagéré. Cela reste dans les têtes quand une équipe est largement critiquée dans les médias et le PSG n’a pas retrouvé la confiance pour retourner l’opinion. Parce que tout le monde s’exprime sur le jeu du PSG, mais combien d’équipes dans l’histoire ont eu des phases similaires, où le jeu n’était plus aussi fluide et où il y a eu de la déception. 

Mais au PSG, l’argent vient accentuer les critiques. Comme ce sont des stars, on leur pardonne moins. Il faut le reconnaître, la saison a été compliquée pour eux. Mais quand on voit les médias s’acharner, on peut aussi entendre que ce n’est pas le meilleur environnement pour s’épanouir dans le football. Les 10 titres resteront. Le PSG peut dès la saison prochaine devenir le détenteur exclusif de chaque trophée de toutes les compétitions nationales. 

Pilorget « Ce n’est pas arrivé qu’une fois ces dernières années »

« Vous retrouvez-vous dans ce PSG de stars et de paillettes ?

Non, pas du tout. Ce qui me désole, c’est que cette équipe bourrée de talents ne soit parfois pas capable de se bouger, de se mobiliser pour un objectif précis. Et ce n’est pas arrivé qu’une fois ces dernières années. Quels que soient les joueurs, quels que soient les coachs, ça passe à côté dans les moments clés. Tous les coachs qui sont passés avaient gagné des titres avant, en ont gagné après. Mais, bizarrement, ils n’ont pas réussi à Paris. C’est peut-être que le problème est ailleurs…

Pilorget « Mais aujourd’hui je peux comprendre certains supporteurs »

C’est un peu le discours que tiennent les supporteurs…

Mais aujourd’hui je peux comprendre certains supporteurs, même si je ne cautionne pas ceux qui expriment leur mécontentement avec violence. Moi qui ai été joueur, je ne comprends pas. Nous, on ne s’aimait pas forcément, mais on avait le même objectif, personne ne nous bousculait. Et si quelqu’un touchait à un mec du clan adverse, on était tous là pour lui. Là, j’ai l’impression qu’il n’y a pas grand monde pour secouer les gars quand ça ne tourne pas rond. Ou si c’est le cas, ce n’est pas efficace.

Pilorget « Le jeu n’a rien d’étincelant et pourtant il y a des joueurs dingues »

Un titre marqué par l’ennui ?

Si, sûrement. Le peu de fois où je suis allé au Parc des Princes, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir. C’est quand même désolant. Mais est-ce que les joueurs en prennent, eux, sur le terrain ? Le jeu n’a rien d’étincelant et pourtant il y a des joueurs dingues. C’est surprenant. »

On s’est ennuyé devant le PSG cette saison. Les supporters n’ont pas supporté la désillusion du Real Madrid et c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Les joueurs ont manqué de hargne et au regard de leur salaire, cela ne peut pas durer. Ce n’est pas tant la défaite, c’est l’attitude qui laisse à désirer. Les joueurs n’ont jamais vraiment réussi à emballer la saison et le manque de mouvements, le manque d’idée, l’absence de coaching de Mauricio Pochettino, tout cela à jouer dans le ras-le-bol général. Mais encore plus que tout cela, ce qui agace, c’est l’absence de réaction de la part des dirigeants. Cela fait deux ans que le PSG ne joue pas bien et personne n’est monté au créneau pour recadrer les joueurs. 

On a vu des comportements inquiétants qui n’ont jamais été remis en question par le club. Tout le monde va en prendre pour son grade, personne n’est au-dessus du PSG et les changements sont attendus. Il faut retrouver du plaisir de regarder cette équipe et surtout retrouver l’union sacrée avec les supporters et peut-être qui sait, avec les médias. On va se contenter de ce titre de Champion de France et attendre les grands changements annoncés. Il va falloir se parler au sein du club et ne pas hésiter à dire tout haut, ce que tout le monde a constaté.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG