Restez connectés avec nous
, Anthony Taylor n'a laissé que des bons souvenirs puisque Paris a gagné les quatre matches qu'il a arbitrés ! Le premier était match de poules sans enjeu face au Shakhtar Donetsk en décembre 2015 (2-0) mais les suivants sont plus parlants : PSG/Real Madrid en septembre 2019 (3-0), avec deux buts non valables refusés aux Madrilènes, l'un à Bale pour une main et l'autre à Benzema pour un hors-jeu. On le retrouve ensuite pour PSG/Dortmund (2-0), expulsant Emre Can en fin de partie après son agression sur Neymar. Et enfin lors du quart de finale face à l'Atalanta Bergame la saison passée, avec une victoire 2-1. Concernant le Barça, M. Taylor n'a jusque-là jamais dirigé le club catalan qu'à une seule reprise durant sa carrière, un match nul au Pirée face à l'Olympiakos en 2017 (0-0).
©Iconsport

Adversaires

PSG/Barcelone – Anthony Taylor arbitre du 8e de finale retour, peu de cartons et de bons souvenirs

Ce mercredi, dans le cadre des 8es de finale retours de la Ligue des Champions 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontera le FC Barcelone au Parc des Princes à 21h (diffusion sur RMC Sport). L’arbitre de la rencontre a été choisi par l’UEFA, il s’agira de Anthony Taylor (Anglais).

Il sera assisté par ses compatriotes Gary Beswick et Adam Nunn. Quant au rôle de 4e arbitre, il sera occupé par David Coote. Pour rappel, l’UEFA a annoncé une utilisation de la VAR identique à celle en Ligue 1 et dans les autres championnats (retrouvez ici les détails). Stuart Attwell et Paul Tierney s’en occuperont.

Avec M. Taylor au sifflet, on peut s’attendre à ce que les cartons jaunes soient peu donnés aux joueurs. En effet, alors que la moyenne en France par rencontre est de 3,42 (écart type de 0.38), l’arbitre de mercredi a donné 3,49 jaunes par match en moyenne dans toute sa carrière en Premier League et Ligue des Champions (298 matchs en tout, chiffres de Transfermarkt). Une moyenne très basse qui devrait se retrouver dans le match.

Surtout que l’on retrouve cette clémence du côté des rouges, puisqu’Anthony Taylor est bien plus bas que la moyenne. En effet, l’homme au sillet est à 0,09 exclusion par match dans sa carrière alors que la moyenne française par rencontre est de 0.17 (écart type de 0.05). Pour être exclu, il faut donc vraiment avoir un mauvais comportement ou geste.

D’autant plus que c’est une tendance que l’on retrouve après un premier carton jaune, puisqu’il a donné un second avertissement au même joueur 0,05 fois par match en moyenne. Ce qui est bien plus bas que la moyenne française, qui se situe à 0,09 (écart type de 0,04). C’est marquant, même s’il donne moins de jaunes en moyenne dans un premier temps. Enfin, pour ce qui est des penaltys, l’homme au sifflet fait partie de ceux qui en accordent plutôt peu avec 0,28 penalty sifflé par match en moyenne, alors qu’en Ligue 1 la moyenne est à 0,30 (écart type de 0,07).

De beaux moments avec Taylor.

C’est assez rare, mais le PSG a toujours gagné avec cet arbitre. Et cela surtout dans des rencontres marquantes. Il y a eu le plus anecdotique 2-0 contre le Shakhtar Donetsk en 2015 (phase de groupes), mais surtout le 3-0 contre le Real Madrid en septembre 2019 (phase de groupes), le 2-0 contre le Borussia Dortmund en 2020 (8e de finale retour) et ensuite le quart de finale remporté contre l’Atalanta 2-1 lors du Final 8. Anthony Taylor n’a en revanche connu qu’un match nul avec le Barça, c’était en 2017 contre l’Olympiakos avec un 0-0.

Retrouvez ici notre Podcast « Barça/PSG – Sans Neymar ni Di Maria, quelle équipe à l’aller ? »

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

3 Comments

  1. ben8

    8 mars 2021 at 08:56

    My Taylor is rich !

    • NicolasB

      8 mars 2021 at 11:11

      Classique, mais je prends !

      • ben8

        9 mars 2021 at 06:23

        Rien de mieux que le classique !! ^^

Autres articles présents dans Adversaires