Restez connectés avec nous
PSG/Barcelone - Gazan ne croit pas à la remontada "Agiter ce spectre n’a aucun sens"

Autour du PSG

PSG/Barcelone – Gazan ne croit pas à la remontada « Agiter ce spectre n’a aucun sens »

Alors que le match retour en le Paris Saint-Germain contre le FC Barcelone, en 8e de finale de Ligue des Champions se rapproche (match aller, victoire PSG 1-4, voir ici), Florian Gazan, journaliste, s’est insurgé sur RTL, concernant le tapage médiatique d’une éventuelle remontada. Pour lui, le PSG de 2017 et celui d’aujourd’hui n’ont rien à voir, tout comme le contexte, qui est bien différent.

Moi, je n’y crois pas deux secondes à cette histoire de remontada, pour plein de raisons. Ce n’est pas le même contexte. Entre-temps le PSG est allé en finale de la Ligue des champions et ça donne un peu d’assurance. Il n’y a plus cette pression autour des huitièmes. Entretemps le Barça s’en est mangé quelques-unes des remontadas…

Gazan « il y avait du monde, un arbitre qui n’avait pas vraiment aidé le PSG, Neymar était de l’autre côté, il n’y avait pas Mbappé… »

En 2017, c’était incroyable, il y avait du monde, un arbitre qui n’avait pas vraiment aidé le PSG, Neymar était de l’autre côté, il n’y avait pas Mbappé… Il y a beaucoup de choses différentes, ça n’a absolument rien à voir. Agiter ce spectre n’a aucun sens. Faut-il faire jouer Neymar mercredi ? J’ai presque envie de dire – c’est horrible – que ce match contre Barcelone n’est pas si important dans le sens où le PSG doit se qualifier et que la compétition va continuer. Il y a une L1 serrée, la Ligue des champions, tu ne peux pas prendre le risque de blesser Neymar. Il faut le gérer . »

Cela fait du bien d’entendre un journaliste, s’offusquer d’entendre encore parler d’une éventuelle remontada du FC Barcelone contre le PSG. Certes, le PSG est un habitué des scénarios improbables, mais on peut aussi mettre sur la table que le PSG est le finaliste sortant de la dernière Ligue des Champions. De plus, comme le souligne Gazan, en 2017, l’arbitre n’a pas aidé, Neymar, attaquant de 29 ans, était du côté catalan dans un état de grâce, sans parler que le FC Barcelone était d’un tout autre niveau.

De plus dans l’historique, Barcelone s’est fait remonter plusieurs fois depuis ce match par différentes équipes et s’est surtout fait humilier 2-8 par le Bayern Munich le 14 août dernier. On dirait que la presse cherche un match à problème et a du mal à encourager ce PSG. Cette rencontre reste importante, mais le PSG peut aujourd’hui regarder Barcelone, sans peur, avec plus d’assurances.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG