Restez connectés avec nous
PSG/Bayern - Fernandez reste prudent pour la suite de la LDC "on ne devient pas favori"
©IconSport

Anciens

PSG/Bayern – Fernandez reste prudent pour la suite de la LDC « on ne devient pas favori »

Luis Fernandez, ancien joueur et entraîneur emblématique du Paris Saint-Germain, est revenu pour France info, sur la belle opération réalisée par le PSG en se qualifiant pour les demi-finales de la Ligue des Champions face au Bayern Munich, malgré la défaite 0-1 au match retour ce mardi soir (3-3 sur les deux matchs, le PSG ayant marqué plus de buts à l’extérieur). Il rappelle qu’il reste du beau monde dans la compétition et préfère ne pas les déclarer comme des favoris. Il en profite pour tresser les louanges de Neymar et Kylian Mbappé (attaquants de 29 et 22 ans), qui ont eu la bonne attitude durant ces matchs de coupe d’Europe.

Fernandez « Je pense qu’on ne peut pas dire que le PSG est favori »

“Non, on ne devient pas favori puisqu’il y a un concours de circonstances qui fait que le PSG a éliminé l’équipe comme le Bayern qui est quand même venue gagner au Parc. C’est vrai que tu élimines le Bayern, mais il reste encore un Real Madrid qui sait ce que c’est de gagner la Ligue des champions, un Liverpool qui a déjà eu l’occasion de la gagner et un City qui est un peu comme le Paris Saint-Germain. Depuis des années, on tente on essaie, et là ça va être une confrontation qu’il faudra vivre.

Fernandez « espérons qu’en finale ce ne soit pas le Chelsea de Tuchel. »

Si tu élimines City, espérons qu’en finale ce ne soit pas le Chelsea de Tuchel parce qu’on sait très bien que les relations entre Tuchel et le PSG se sont mal terminées et que l’équipe de Tuchel est très compétitive. A priori, je pense qu’on ne peut pas dire que le PSG est favori, on peut dire qu’il marque les esprits et qu’il va certainement jouer une finale, ou du moins on va le souhaiter, et qu’ils aillent la gagner.“

Il y a du sens dans les propos de Luis Fernandez qui veut éviter aux Parisiens de s’enflammer. Les équipes encore en lice dans cette Ligue des Champions sont toutes très dangereuses et méritent que le PSG aborde les demi-finales avec beaucoup d’humilité. Ce sera Manchester City qui fait une saison remarquable sous les ordres de Pep Guardiola. L’entraîneur espagnol sait faire jouer ses équipes et possède un groupe hors du commun avec beaucoup de qualités.  Comme le dit Fernandez, City sera le test pour rejoindre la finale, et le PSG à défaut d’être favori a envoyé un message à toute l’Europe. Mais c’est la Ligue des Champions, cette compétition n’a pas son égal. 

Tout le monde veut la remporter et pour cela, il faut livrer deux grands matchs. Le PSG a montré qu’il en était capable et que tout le groupe commençait à croire en son destin. On comprend que Fernandez est un peu dans la retenue. Il sait que le PSG est toujours meilleur en tant qu’outsider et que le rôle de favori ne lui sied guère. Mais après cette double confrontation contre Munich, il est difficile de ne pas mettre le PSG

PSG/Bayern - Fernandez reste prudent pour la suite de la LDC "on ne devient pas favori"

Presnel KIMPEMBE of PSG and Colin DAGBA of PSG celebrate during the UEFA Champions League match between Paris Saint Germain and Bayern Munich on April 13, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

comme l’un des favoris tant ils ont impressionné. Paris va pouvoir se projeter un peu sur la Ligue 1 et va avoir du temps pour préparer cette double confrontation contre les Anglais.

Fernandez « c’est la compétition que l’on rêve de jouer, que l’on rêve de gagner. »

“Quand on fait ces efforts-là pour le collectif, que tout le monde participe, quand tout le monde est sur le même tempo je pense que c’est important de le souligner car tout le monde regarde et saisit ce moment où on voit des garçons comme Neymar ou Mbappé participer aussi à la récupération et au replacement. La Ligue des champions, c’est une motivation, c’est une autre compétition, on a envie de la jouer on dit toujours que c’est le titre suprême, c’est la compétition que l’on rêve de jouer, que l’on rêve de gagner.

Fernandez « C’est vrai que Neymar et Mbappé étaient présents dans l’attitude »

La saison dernière on n’est pas passé loin. On va souhaiter que cette année le PSG puisse réaliser ce rêve de gagner la Ligue des champions. C’est vrai que Neymar et Mbappé étaient présents dans l’attitude et dans tout ce que l’on souhaite voir de la part de joueurs comme eux.“

C’est vrai que les deux stars du PSG ont particulièrement impressionné dans l’envie. Mais pas seulement, il faut aussi noter que Mbappé est en pleine forme physique et que le Brésilien revient, petit à petit, à son meilleur niveau après ses deux mois sans jouer. Bien sûr la Ligue des Champions, c’est la plus haute distinction pour un club, et le PSG ne l’a jamais touché. Il y a une forme de première fois qui peut inhiber et rendre les rencontres plus compliquées. 

Mais avec des monstres comme les deux génies du PSG, le calcul est différent, ils sont programmés pour briller dans les plus grands matchs. Là où ça compte. Le club de la capitale devient la première équipe française à aller deux années de suite en demi-finale. Une belle preuve de maturité pour ce club qui ne se cache plus et où les individualités apportent cette plus-value à un collectif de grande qualité.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens