Restez connectés avec nous
PSG/Bayern - Jallet impressionné par le PSG et ses milieux

Anciens

PSG/Bayern – Jallet impressionné par le PSG et ses milieux

Christophe Jallet, ancien latéral du Paris Saint-Germain, est revenu, dans l’émission du Late Football Club, sur la performance globale du PSG contre le Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des Champions. (victoire 2-3 à l’Allianz Arena pour les Parisiens et 0-1 pour le Bayern Munich au match retour, joué ce mardi). Sur l’ensemble des deux matchs, le PSG est qualifié grâce à ses 3 buts inscrits en Allemagne. Jallet félicite les Parisiens qui ont fait un grand match retour. Il évoque aussi les performances individuelles de quelques joueurs de la capitale qui ont tous été dans leur rôle.

Jallet « Ils ont quand même réussi à faire un super match »

“C’était complètement l’opposé (par rapport au match aller). C’est-à-dire qu’il y a eu beaucoup d’occasions parisiennes non converties et que le Bayern a été chirurgical offensivement. Les deux premières frappes cadrées (du Bayern) sur la même action amènent le but munichois. Évidemment, c’était totalement l’inverse du match aller. Sauf que les Parisiens ont su garder cette maîtrise et avec une défense largement remaniée sur les deux matches. Ils ont quand même réussi à faire un super match hier soir. »

C’est intéressant d’opposer le match aller du match retour. Les Parisiens ne l’ont pas abordé de la même manière. Au retour, Mauricio Pochettino a corrigé les faiblesses entrevues qui auraient pu coûter cher sur le plan comptable. Cela démontre que le PSG grandit à chaque match, s’adapte et devient de plus en plus fort au fur et à mesure que les matchs passent. Sur le retour, il y a eu une maîtrise évidente du PSG (sauf peut-être la dernière demi-heure). À l’aller, tout a été plus compliqué pour contrecarrer le plan des Bavarois. Mais sur le match retour, le PSG a pêché dans la finition. 

Dans cette double confrontation, on aura donc vu un PSG capable d’élever son niveau de jeu tout en gardant une structure défensive très performante. Jallet évoque aussi le grand nombre d’absents et cela fait aussi une différence, bien que Pochettino semble parfaitement gérer son groupe. Deux matchs opposés, qui ont vu le PSG éliminer le favori de cette compétition avec une froideur dans les émotions qu’on ne leur connaissait guère. On est impatient de voir ce que cette équipe a dans le ventre dans les prochaines semaines. Car dans une saison plus que compliquée à gérer, le PSG peut encore tout gagner.

Jallet « Chacun était dans son rôle »

« Chacun était dans son rôle. Les leader techniques étaient là, on a vu une super entente entre Mbappé, Di María et Neymar. Avec moins de réussite offensive mais ils étaient présents dans les ressorties de

PSG/Bayern - Jallet impressionné par le PSG et ses milieux

Kingsley COMAN of Bayern Munchen and Idrissa GUEYE of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint Germain and Bayern Munich on April 13, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Kingsley COMAN – Idrissa GUEYE – Parc des Princes – Paris (France)

balle et le jeu combiné. Au milieu, Gueye infatigable récupérateur. Il a fait tellement d’effort à la récupération, c’était vraiment un poumon. Paredes aussi, il est capable dans l’agressivité et le jeu vers l’avant de donner des bons ballons. Puis derrière la solidité avec Navas toujours présent. Chacun était dans son rôle et ça a fait un collectif vraiment très impressionnant.”

Paris a montré un beau visage, une belle partition collective. Tout le monde a joué à un très haut niveau. Les attaquants ont fait un grand match, beaucoup de replis défensifs, des transitions fluides qui ont mis à mal les Munichois, avec un très grand Neymar, attaquant de 29 ans, qui, comme souvent a montré toute l’étendue de son grand talent. Angel Di Maria, ailier de 33 ans, a certainement livré son plus beau match de la saison. Il a joué juste et très rapidement. Son activité a été impressionnante. Mais les attaquants n’auraient pas pu montrer un tel niveau sans un grand milieu de terrain. 

Là encore, Idrissa Gueye est à mettre en avant. Il a livré une performance de haut niveau, avec un abatage de tous les instants. Il a récupéré des ballons au meilleur des moments. C’est bien simple, à l’aller Joshua Kimmich a joué dans un fauteuil, ce qui n’a pas été le cas au retour, Gueye est en grande partie responsable du match moyen de l’allemand. Il l’a agressé sans cesse. Leandro Paredes a aussi été très bon tout comme les défenseurs et le gardien du PSG. C’est une équipe qui a joué les uns pour les autres et quand les individualités se mettent au service de l’équipe, on assiste à un match référence. Jallet a raison d’être impressionné, le PSG a regardé le Bayern Munich droit dans les yeux. Et ce n’est pas une mince affaire.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens