Restez connectés avec nous
PSG/Bayern - Présentation de l'adversaire : une équipe munichoise à contrer

Autour du PSG

PSG/Bayern – Présentation de l’adversaire : une équipe munichoise à contrer

Ce mardi 13 avril, le Paris Saint-Germain affronte le Bayern Munich en quart de finale retour de la Ligue des Champions 2020-2021 (coup d’envoi à 21h, sur RMC Sport). Et comme avant chaque match, voici la présentation de l’adversaire des Parisiens.

Malgré un Final 8 remporté l’été dernier, le Bayern Munich réussit à bien gérer cette saison particulière (aidé par le fait que la Bundesliga n’a pas démarré juste après et se joue à 18 clubs), même s’il y a eu quelques pertes de points contre des clubs qui ne sont pas des cadors (Union Berlin ou Bielefeld par exemple). Le club bavarois est tout de même premier du championnat avec 5 points d’avance sur le RB Leipzig, alors qu’il vient de faire un match nul avec beaucoup de rotation contre l’Union Berlin. Et le Bayern affiche de belles statistiques sur ses 28 matchs. 20 victoires, 5 nuls et 3 défaites.

Les Bavarois ont la meilleure attaque du championnat et de loin avec 80 buts inscrits. La 2e attaque est celle de l’Eintracht Francfort avec 59 buts. C’est du côté défensif que le Bayern a le plus de problèmes, avec 36 buts encaissés. Il a ainsi la 5e défense de Bundesliga. La meilleure est celle de Leipzig, avec 23 buts concédés.

Le meilleur buteur munichois est Robert Lewandowski, attaquant de 32 ans, il est aussi le premier de Bundesliga avec 35 réalisations (le 2e du championnat est à 23, il s’agit d’André Silva). Le meilleur passeur est aussi à la première place du championnat avec 14 offrandes, il s’agit de Thomas Müller (attaquant de 31 ans). Le 2e du championnat est à 12 (Flilip Kostic) Lewandowski est aussi le meilleur buteur du club allemand en Ligue des Champions avec 5 réalisations et il est parmi les 9es (Erling Haaland est premier avec 10 buts). Le meilleur passeur du Bayern dans cette compétition est Joshua Kimmich (milieu de 26 ans), et il est parmi les 2es avec 4 passes (le premier est Juan Cuadradro avec 6 passes).

Les 5 derniers matchs officiel du Bayern –

Seule la possession allemande est indiquée et les tirs du Bayern sont mis en premier :

  • 17/03/2021(8e de finale retour de la Ligue des Champions, victoire 1-4 à l’aller) – Bayern/Lazio : 2-1. En 4-2-3-1. 59% de possession. 12 tirs dont 4 cadrés contre 5 tirs (2 cadrés).
  • 20/03/2021(Bundesliga) – Bayern (à 10 à partir de la 12e minute, il y avait 0-0)/Stuttgart : 4-0. En 4-2-3. 42% de possession. 15 tirs dont 7 cadrés contre 12 tirs (4 cadrés).
  • 03/04/2021 (Bundesliga) – Leipzig/Bayern : 0-1. En 4-2-3-1. 46% de possession. 9 tirs dont 5 cadrés contre 14 tirs (2 cadrés).
  • 07/04/2021(Ligue des Champions) – Bayern/PSG : 2-3. En 4-2-3-1. 64% de possession. 31 tirs dont 12 cadrés contre 6 tirs (5 cadrés).
  • 10/04/2021 (Bundesliga) – Bayern/Union Berlin : 1-1. En 4-2-3-1. 60% de possession. 14 tirs dont 2 cadrés contre 7 tirs (2 cadrés).

L’équipe probable selon la presse en 4-2-3-1

Neuer

Pavard – Boateng – Hernandez – David

Kimmich – Alaba

Sané – Müller – Coman

Choupo-Moting.

Le style de jeu du Bayern.

Le Bayern Munich est une équipe clairement tournée vers l’offensif. Son point faible est d’ailleurs indéniablement dans la défense. Il y a par moments un peu de lenteur et des alignements peu inspirés. Surtout, il y a la prise de risque de jouer généralement très haut. Cela peut permettre au PSG de lancer quelques actions rapides et de faire très mal, à condition d’être très efficace ensuite pour ne pas avoir des regrets comme cela a été le cas  en finale en août dernier

Le plus gros souci étant qu’il faut pour cela se sortir d’un pressing très intense et tenir lors des offensives bavaroises. Il n’y a pas de place pour l’hésitation ou l’imprécision. Surtout que le Bayern ne presse pas particulièrement pour avoir le ballon. Il s’agit de faire mal en récupérant le ballon et en marquant vite si c’est possible. Au moins, si le PSG arrive à sortir du pressing, il sera possible de lancer une occasion. Reste à trouver la bonne formule. Sans oublier que le Bayern pourrait s’adapter un peu au danger offensif que représente le PSG avec la vitesse et la technique de ses attaquants.

On a bien vu à l’aller que Paris peut faire très mal sur les contres, mais aussi que les Parisiens peuvent être en grand danger face au jeu bavarois. Il faudrait donc trouver plus de solidité en coupant un peu les passes vers les attaquants et les contres.

Pour rappel, l’arbitre de la rencontre est Daniele Orsato.

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG