Restez connectés avec nous
PSG/Clermont (4-0) – Les tops et flops : Mbappé, Herrera, Hakimi essentiels
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Clermont (4-0) – Les tops et flops : Mbappé, Herrera, Hakimi essentiels

Ce samedi, le Paris Saint-Germain s’est imposé 4-0 (voir résumé ici), contre Clermont lors de la 5e journée de Ligue 1. Le Paris Saint-Germain a dominé cette rencontre et s’est en suite permis de gérer. Les Auvergnats ont pratiqué un bon football mais bien trop stérile face à une équipe du PSG qui montre en puissance tant physiquement que sur le plan du jeu. On vous présente les tops et les flops de cette victoire.

Tops –

Kylian Mbappé : Un but, une passe décisive et le danger permanent

Les semaines se suivent et Mbappé truste les places dans les tops du PSG. Il marque, fait marquer et brille par le danger qu’il apporte. Il aurait pu être plus altruiste sur certaines actions, mais force est de constater qu’il veut avant tout faire gagner son équipe et il s’y prend plutôt bien. On espérait qu’il continue avec le sourire et c’est bien le cas, il prouve que le PSG peut compter sur lui cette année pour être ce joueur indispensable de l’attaque. Quand Messi et Neymar vont le rejoindre, cela pourrait bien être extraordinaire si chacun joue sa partition pour les deux autres.

Ander Herrera : Le parfait joueur pour une équipe

Qu’on se le dise, il n’est ni le meilleur joueur du monde, ni même de l’équipe du PSG, mais il a un rôle qui lui va parfaitement. Il n’est ni indispensable, ni extraordinaire, mais tout ce qu’il fait, il le fait avec le cœur. Il court pour deux, montre la voie et marque des buts. Il se projette, suit les actions et défend comme si c’était une finale de Ligue des Champions. Pour lui, il n’y a pas de distinctions entre un « petit match » et un « gros match ». Il joue sans calcul, c’est le joueur rêvé pour un entraîneur, il ne se plaint jamais et quand il joue, il est souvent très important. Il va faire de grandes choses cette saison. 

Achraf Hakimi.

Il n’a pas fait le meilleur match de sa vie, mais son apport est inestimable. Le PSG a parié juste en le faisant venir. Il est ce joueur qui manquait tant à Paris. Il « possède » le couloir droit et peut être d’une précision remarquable. Il arrive à être à ce niveau, alors que ses coéquipiers ont encore eu pas mal de déchets au moment de le servir. Pourtant, si l’on y regarde de plus près, il a souvent énormément d’espace devant lui et avec sa vitesse et sa technique il est dévastateur. On se prend à imaginer ce que cela pourra donner quand tous les joueurs seront disponibles et qu’ils auront les automatismes pour le trouver. Les défenses adverses peuvent commencer à trembler.

Début de saison maitrisé.

On aurait pu mettre en avant Idrissa Gueye qui a encore marqué et couru pour deux ou trois. On le voit dans son regard il est prêt pour livrer une grande saison. Cela prouve sa force mentale car il était promis à un départ il n’y a pas si longtemps de cela. Marquinhos aurait aussi fait un joli top, il rehausse le niveau de la défense de manière spectaculaire.

Quand il est là, le PSG est plus serein et joue plus haut, ce qui correspond parfaitement avec le pressing et le contre pressing que veut mettre en place Mauricio Pochettino. Presnel Kimpembe a aussi fait son match et c’est de bon augure pour la suite. Le PSG réalise sans être extraordinaire une belle série alors que l’on sent bien que tout n’est pas encore prêt. Promesse.

Gianluigi Donnarumma – Ses débuts en Ligue 1.

PSG/Clermont (4-0) – Les tops et flops : Mbappé, Herrera, Hakimi essentiels

Gianluigi Donnarumma of Paris Saint-Germain in action during the Ligue 1Uber Eats match between Paris Saint Germain and Clermont at Parc des Princes, on September 11, 2021 in Paris, France. Photo by David Niviere/ABACAPRESS.COM
Photo by Icon Sport – Parc des Princes – Paris (France)

Il n’a pas eu beaucoup de travail durant cette rencontre. La faute à la stérilité offensive des joueurs de Clermont. Mais il dégage quelque chose. Il est grand et charismatique, il parle beaucoup avec ses défenseurs et semble parfaitement intégré. Il a joué proprement au pied et a connu son premier match réussi sous ses nouvelles couleurs. On a beau pensé que Keylor Navas est un monstre, son concurrent est aussi un sacré champion. Les cages du PSG sont bien gardées cette saison.

Flops –

L’animation offensive à parfaire

C’est cruel de parler d’animation offensive à parfaire quand une équipe gagne 4-0, mais c’est aussi une réalité. Cela montre la marge du PSG dans les semaines à venir. Déjà, il y a eu beaucoup de déchets techniques, notamment pour servir Hakimi dans le dos de la défense, là où il est le plus redoutable. Sur le papier, il semble assez facile de le lancer avec sa vitesse, mais les joueurs du PSG ont souvent raté la zone en rendant le ballon à l’adversaire. 

On n’a pas senti non plus, beaucoup de circuits de passes et le PSG n’a pas encore toutes les occasions qu’il devrait avoir avec son standing. Ce n’est peut-être qu’une question de temps, mais contrairement à l’année dernière, en gagnant, les Parisiens s’en donnent pour progresser sereinement.

Quid des joueurs qui ont joué les « roues de secours »

Sur le papier, Rafinha ne semblait plus parti pour jouer avec le PSG. Danilo Pereira souffre de la comparaison avec ses coéquipiers du milieu. Draxler joue trop vers l’arrière alors que son talent lui permettrait d’être un élément important et Diallo, avec l’arrivée de Nuno Mendes et le retour probable de Juan Bernat, n’a pas donné toutes les garanties pour qu’il ait un avenir sur le côté. Mais hormis Diallo, les 3 autres jouent peu et ce n’est jamais facile de trouver le rythme. 

Rafinha a mis beaucoup de bonne volonté, mais a joué trop bas et sans éclat. Draxler doit faire mieux, mais il ralentit trop souvent le jeu. La confiance n’est pas au beau fixe et cela se voit. Danilo Pereira, joue bien trop bas et n’est pas du tout présent à la création offensive. Cela n’enlève en rien leurs qualités, mais Mauricio Pochettino va devoir jongler avec tous les joueurs de son effectif pour ne pas laisser de côté un joueur. Car on l’a vu, le rythme et la confiance sont essentiels.

PSG/Clermont (4-0) – Les tops et flops : Mbappé, Herrera, Hakimi essentiels

Julian DRAXLER of Paris Saint Germain (PSG) during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris Saint Germain and Clermont at Parc des Princes on September 11, 2021 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG