Restez connectés avec nous
PSG/Leipzig - Nkunku est clair "mon amour pour le PSG sera mis de côté."
©Iconsport

Adversaires

PSG/Leipzig – Nkunku est clair « mon amour pour le PSG sera mis de côté. »

Ce mardi soir, le Paris Saint-Germain reçoit le RB Leipzig, dans le cadre de la 3e journée des phases de poules de la Ligue des Champions. Christopher Nkunku, milieu de 23 ans formé à Paris qui a signé en 2019 au sein du club allemand, évoqué cette rencontre face à son club formateur au micro de Canal+.

« C’est ma maison. Mais ce sera particulier car on n’a aucun point, tout mon amour pour le PSG sera mis de côté. C’est comme une finale, on a vraiment besoin de points..

Mon départ ?

Je devais m’améliorer sur tout, j’ai dû progresser tactiquement et aussi dans la tête, ce qui me permet d’être le joueur que je suis. J’aime beaucoup avoir le ballon, de préférence dans les pieds. Quand je suis servi, j’essaie aussi de montrer ma qualité technique. Sur le terrain, j’essaie de prendre un maximum de plaisir. J’ai toujours joué milieu offensif, il faut être rapide et savoir lire le jeu, tout en ayant une justesse technique. C’est ce qui fait la différence à mon poste. », propos relayés par Orange.

Même si c’est un moment spécial pour Nkunku d’affronter le PSG, et d’autant plus au Parc des Princes, il est clair qu’il ne peut pas penser à ces sentiments pour le match. Peut-être après, si tout se passe bien. Car lui et son équipe jouent surtout pour une qualification européenne et une défaite viendrait dangereusement compromettre leurs chances.

Alors on se doute que le Titi parisien donnera le maximum pour aider son club, et il faudra s’en méfier car il est en forme dans ce début de saison. C’est aux actuels parisiens d’être au moins au même niveau de concentration et d’intensité que Leipzig pour continuer à avancer vers la qualification en 8e de finale. Cela ne pourra venir qu’avec un vrai collectif.

L’entraînement de ce lundi :

L’entraînement auprès de Messi :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires