Restez connectés avec nous
PSG/Lens - Bitton souligne que Paris n'a pas d'autres choix que de "tout gagner"

Autour du PSG

PSG/Lens – Bitton souligne que Paris n’a pas d’autres choix que de « tout gagner »

Stéphane Bitton, journaliste, s’est exprimé sur les ondes de France Bleu Paris, sur la période charnière que vit le Paris Saint-Germain. Ce match contre Lens (35e journée de Ligue 1) se retrouve coincé entre les demi-finales aller (perdu contre Manchester City, mercredi dernier 1-2) et retour de la Ligue des Champions. De quoi causer des mots de tête à l’entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino même si Bitton le souligne deux fois « Quand, on est le PSG, on doit tout gagner »

Bitton « Et si le PSG perdait tout »

“Quand on est le PSG, on doit tout gagner. Cette affirmation ne vient pas de moi même si je la partage. Marquinhos, Pochettino, Neymar ou Mbappé l’on dit. Cette semaine, les joueurs du Paris Saint-Germain ont oublié de gagner. Et ce matin, c’est la peur du grand vide. Et si le PSG perdait tout… Demain, à 17 heures, le PSG accueille Lens, le 5e de Ligue 1, une équipe qui joue bien. Ce sera au Parc des Princes, un terrain qui ne réussit vraiment pas à Paris ces derniers temps. Pas le temps de respirer moins de trois jours après City, mais pas le moment d’avoir des états d’âme avant d’aller à Manchester, il faut l’emporter face à Lens. « Il y a cette peur du vide mais il faut continuer sur tous les tableaux. Choix cornélien pour Pochettino…

Bitton « On promet des nervous breakdown à notre ami Pochettino »

On y va avec qui face à Lens ?

On préserve les joueurs dans la perspective du match de mardi ? Si le PSG peut encore se qualifier, c’est avec un super Neymar, un super Mbappé, un super Di Maria. Mais d’un autre côté le PSG ne peut que gagner demain. On promet des nervous breakdown à notre ami Pochettino. Parce que quand on est le Paris Saint-Germain, on doit tout gagner.”

On le sait, cette saison se joue sur un fil pour le PSG. Ils sont aussi proches de tout perdre que de tout gagner. Encore là en Ligue 1 et en Ligue des Champions, ils sont pourtant dans une position du chasseur. Il va falloir montrer de la personnalité et avoir une bonne part de chance. La chose qui est sûre, c’est que le match à Lens arrive tôt après le revers au Parc des Princes, 1-2 contre Manchester City en demi-finale de la Ligue des Champions. Le match retour sera lui joué 3 jours après. On comprend que pour le PSG et Mauricio Pochettino, tout peut se jouer un moins de 7 jours. Mais c’est cela le quotidien du PSG. Si la tension est trop grande autant revoir les ambitions à la baisse.

De plus, l’effectif est large, il y a de quoi faire dans chacune des compétitions. Bitton avance une nuit agité pour Pochettino dans l’optique des deux prochains matchs, mais ce PSG vit pour résoudre ce genre de problème, il veut tout gagner, il doit donc passer par des hauts et des bas. Mais au final, il est encore debout et il serait indécent de parier sur l’avenir. Paris a les moyens de faire carton plein et il doit avoir confiance en ses qualités pour le faire. Le reste, c’est le quotidien d’un grand club de football. Le plus fort sera celui qui gérera mieux, ses temps forts et ses temps faibles.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG