Restez connectés avec nous
@iconsport

Autour du PSG

PSG – Les tops et flops du mois d’octobre !

Le Paris Saint-Germain a vécu un mois d’octobre en demi-teinte. On a vu la lourde défaite contre Newcastle, trois matchs aboutis et une purge contre Brest (malgré la victoire). On vous présente les tops et les flops du mois d’octobre.

  • 5 matchs – Newcastle/PSG (4-1) – Rennes/PSG (1-3) – PSG/Strasbourg (3-0) – PSG/Milan AC (3-0) – Brest/PSG (2-3)

Tops –

❤️ Zaïre-Emery  – Joueur du mois, il s’impose comme un patron (note moyenne octobre Parisfans – 6.75)

Sa note contre Newcastle fait baisser une moyenne incroyable pour un si jeune joueur, alors même qu’il a été le meilleur parisien durant cette débâcle. Il a aussi été très bon contre Rennes, meilleur joueur contre le Milan AC et assurément un des deux meilleurs joueurs du match compliqué contre Brest.

Auteur de 4 passes décisives sur ce mois d’octobre, dont 3 en Ligue des Champions, il est le Parisien qui a en a délivré le plus. Il est d’ailleurs le meilleur passeur de la Ligue des Champions avec 3 offrandes. Que dire de plus ?

❤️ Vitinha – Quand il est là, il fait le taf (note moyenne d’octobre Parisfans – 6.80)

Il n’a joué que 3 matchs, en concurrence avec d’autres joueurs, mais quand il a été là, ou lors de ses entrées, il a été très bon. Il a marqué un but, très beau et son activité est intéressante dans ce PSG. Il est très intelligent dans ses déplacements et monte clairement en puissance.

Il est souvent en concurrence avec un joueur plus offensif ou même avec Lee, de retour après des semaines d’absence. Mais n’oublions pas qu’il a été l’un des meilleurs parisiens ce mois d’octobre

Mbappé – Il monte en puissance (note moyenne d’octobre Parisfans – 5.5)

Alors son mauvais match contre Newcastle baisse sa moyenne, tout comme son match contre Rennes, mais il est largement monté en puissance. Buteur lors des trois derniers matchs, dont un doublé contre Brest, il a aussi été l’auteur de sa première passe décisive. Dans l’impression générale, il semble retrouver toutes ses capacités physiques. L’homme qui tombe à pic.

Marquinhos (sauf contre Newcastle) (note moyenne d’octobre Parisfans – 5.75)

Le capitaine est bien meilleur cette saison, c’est une évidence. Hormis son match cataclysmique contre Newcastle (qu’il ne faut pas oublier) il est surement le meilleur défenseur de cette équipe, encore plus dans un PSG qui veut relancer de l’arrière (là encore, pas contre Newcastle). On espère qu’il va continuer ainsi, son absence contre Brest a pesé, c’est dire son importance dans ce système mouvant cette saison.

Donnarumma – Du mieux et du travail à poursuivre – (note moyenne d’octobre Parisfans – 5.2)

Il a fait 77 % d’arrêts, même en prenant 4 buts contre Newcastle, il finit à 50 % d’arrêts. Il a réussi 2 clean sheet et a permis à Paris souvent d’éviter le pire. Un peu en dedans contre Brest, lors du dernier match, il a eu quelques difficultés sur une courte relance, mais globalement, il n’y a pas d’erreurs à pointer sur ce mois d’octobre à la relance au pied. Il n’est toujours pas exceptionnel, mais il y a moins de déchet que l’année dernière.

Hernandez – Constance – (note moyenne d’octobre Parisfans – 5.4)

Il est celui qui ne fait pas trop d’éclat, mais qui marque contre Newcastle. Il est celui de toutes les rencontres, toujours batailleur, toujours prêt à aider l’équipe. Il a un rôle à part, il touche pas mal de ballons et déçoit rarement. On se devait de signaler qu’il est là, qu’il fait son boulot correctement, même dans les matchs les plus compliqués.

Paris marque beaucoup et au regard de l’inconstance, cela permet de gagner

Hormis Newcastle, le PSG a marqué 3 buts contre Rennes, Strasbourg, Milan et Brest, soit 12 buts lors des 4 derniers matchs. Il y a du mieux à la finition. On ne retrouve pas le PSG en manque d’efficacité et c’est une bonne chose, surtout quand le match dérape et tourne à l’avantage de l’adversaire.

De la 5e à la 2e place à 1 point de Nice en Ligue 1 / Leader du groupe en LDC

On fait les comptes, et le PSG a progressé au classement en Ligue 1. Meilleure attaque (égalité avec Monaco), deuxième meilleure défense derrière Nice, le PSG n’est plus qu’à 1 petit point des aiglons et sont passés devant Monaco, leader depuis le début de la saison.

Petit à petit le PSG retrouve son rang. Autre satisfaction, malgré la débâcle contre Newcastle, le PSG est leader de son groupe en LDC, ce qui permet de voir venir avant la phase retour de sa poule et le match attendu contre Milan à San Siro.

Ruiz – Le meilleur remplaçant ? (note moyenne d’octobre Parisfans – 7)  Et Carlos Soler

Il n’a été titulaire que deux matchs ce mois d’octobre, mais Ruiz a montré de belles choses et les deux fois, il a fait son match. D’ailleurs, dans les autres matchs où il rentre, il n’a pas déçu et a montré qu’on pouvait compter sur lui.

Son équipier espagnol Soler a encore moins de temps de jeu, pourtant, il a réalisé un très bon match lors de sa seule titularisation, délivrant une passe décisive et en mettant un but. Le PSG peut s’appuyer sur eux, mais pour le moment, il y a trop peu de données pour s’enflammer.

Flops –

😡 L’inconstance

C’est le mal du PSG sur ce début de saison. Défaits 4-1 par Newcastle, puis largement victorieux sur les trois matchs qui ont suivi, la joie a été de courte durée avec ce match complétement manqué contre Brest (malgré la victoire). Il ne faut pas en faire tout un plat, mais il faut en faire le constat.

Paris peut dérouler, comme se faire matraquer par l’adversaire. Cette insécurité aurait pu couter cher contre Brest, où les hommes de Luis Enrique ont délivré l’un de leurs pires matches de la saison. Attention, c’était un avertissement, sur l’ensemble du mois, on retrouve un bilan assez équilibré de bons et de mauvais matchs.

Hakima Dr Jekyll et Mr Hyde (note moyenne d’octobre Parisfans – 5)

Exceptionnel en septembre, très bon contre Rennes, surement le meilleur parisien, puis petit à petit, il retombe dans ses travers et redevient assez moyen. Alors oui, c’est surement dur de le mettre dans les flops, mais il peut être tellement fort que le voir rater des choses simples et déjouer totalement le match d’après est clairement frustrant. Son niveau de constance n’est pas suffisant, alors qu’il est l’un des joueurs les plus forts de l’effectif.

Skriniar (note moyenne septembre Parisfans – 4) –

Il n’est pas très bon sur ce début de saison et le mois d’octobre a confirmé cette tendance. Très frileux et imprécis à la relance, il ne gagne pas assez de duels aériens et est souvent pris de court par les adversaires. On rajoute à cela qu’il est l’un des joueurs qui touchent le plus de ballons et donc on imagine bien que ces derniers pourraient être mieux utilisés. Il ne rassure pas et cela commence à devenir inquiétant.

Dembélé – 0 but (note moyenne d’octobre Parisfans – 4.3)

Alors oui, il fait des différences, il est toujours un danger dans les offensives parisiennes. Il a à cœur de bien faire, mais c’est largement insuffisant dans son rendement. Il a été remplacé deux fois par Lee et ce dernier a plus montré de choses en deux apparitions que le français. Même s’il est irrésistible dans ses percussions, Dembélé doit mieux faire pour remonter la pente. Avec le retour d’Asensio qui se profile, Kolo Muani qui monte en puissance par moments et l’émergence de Lee, sa place peut être mise en péril.

Pêle-mêle – Kolo Muani/Ramos – Ugarte – Danilo – Barcola

Difficile de tout détailler, mais Ugarte est un peu rentré dans le rang, même si sa présence est appréciable. En comparaison avec l’émancipation de Zaïre-Emery, il apparait moins fringant dans ses récupérations hautes. En revanche défensivement, il compense beaucoup de choses.

Danilo est clairement en difficulté. Son statut de remplaçant doit le peser, et même lorsqu’il joue, il est bien moins souverain que l’année dernière. Il rate pas mal de relance et ne trouve pas encore sa place. Enfin, on a les attaquants, ils ont tous déçu plusieurs fois et clairement, on voit la différence avec des joueurs « plus stables ».

Kolo Muani monte en puissance et le mois de novembre, il va devoir prouver des choses. Ramos est en apprentissage d’un système qui ne met pas en valeur ses qualités, il se bat, mais son poids offensif est moindre. Enfin, Barcola est intéressant, joueur, il défend beaucoup, mais a encore pas mal de déchet dans son jeu et peine à être décisif.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Autres articles présents dans Autour du PSG