Restez connectés avec nous
PSG/Lille - Madar tacle un match parisien "pathétique, limite honteux"
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/Lille – Madar tacle un match parisien « pathétique, limite honteux »

Mickaël Madar, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (1999-2001) notamment désormais consultant, a été invité par Le Parisien à revenir sur la défaite du PSG samedi face à Lille au Parc des Princes (0-1) dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1. Il a alors souligné que les Parisiens n’ont pas été à la hauteur et il les trouve même inquiétants.

« Ce que j’ai vu me laisse sans voix. C’est pathétique, limite honteux. Avoir une équipe avec de tels joueurs, de telles qualités, et faire un match comme celui-là… Si c’était la première fois, je ne dirais rien. Mais là, ça se répète. Bien sûr, Lille a été bon dans les transitions rapides, défend bien, se projette vite et fait une super prestation. Mais à Paris, le constat est comme trop souvent négatif. Comment est-il possible qu’il y ait 8 km d’écart parcourus entre les deux équipes à la 70e minute, comme l’a montré Canal + ? On ne peut pas trouver de solutions avec des joueurs qui ne sont pas en mouvement.

Madar « Il faut arrêter de se trouver des excuses. »

Paris a le potentiel pour renverser la vapeur, mais je ne l’en sens pas capable. Il y a trop de joueurs qui n’ont pas le niveau pour cette équipe. Il y a eu trop d’erreurs de casting. A Lille, tout le monde fait les efforts. A Paris personne. Tout le monde va prendre l’excuse des sélections, des voyages…. Mais qui était fatigué ? Mbappé, Kimpembe ? C’est tout ! Il faut arrêter de se trouver des excuses. On se cherche trop d’excuses pour éviter de dire qu’ils ne sont pas bons. »

Des propos un peu trop durs.

Le PSG espérait forcément faire mieux dans ce match, même s’il était évident qu’il serait difficile de gagner face au LOSC. Lequel a finalement surtout bien défendu et a placé quelques contres dangereux. C’est frustrant de perdre ainsi, en ayant passé autant de temps autour du but lillois. Les Parisiens doivent maintenant trouver les solutions pour percer ce genre de bloc et être plus régulier dans la finition des occasions.

Il y a bien sûr encore du travail pour être plus régulier dans les performances. Cette défaite est pénible au niveau du classement, mais il y a encore de la place pour être champion. Et il y a d’autres titres à aller chercher, bien sûr. Alors il faut vite se remettre au travail pour bien finir cette saison si bizarre.

Et il n’y a pas à aller dans la sévérité de Madar, même s’il est logique d’être déçu par ce match. La statistique sur les kilomètres parcourus ne fait pas tout. N’oublions pas qu’il est souvent dit, justement, que l’équipe qui n’a pas le ballon court plus. Paris a eu 65% de possession, il y a du sens à avoir moins couru. Même s’il a manqué du mouvement par moments. Il ne faut pas tout simplifier et faire comme si Paris avait tout raté. Il a surtout manqué de l’efficacité avec 16 tirs pour 3 cadrés.

Enfin, nous rappelons à Madar que Diallo et Gueye ont joué en sélection, que Kean a été renvoyé par la sélection italienne pour un « état de fatigue » et que Neymar était titulaire pour la première fois depuis le 10 février. Cela compte dans l’état de forme de l’équipe.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG