Restez connectés avec nous
PSG/Manchester City - Présentation de l'adversaire : une équipe de possession pas infaillible

Autour du PSG

PSG/Manchester City – Présentation de l’adversaire : une équipe de possession pas infaillible

Ce mercredi 28 avril, le Paris Saint-Germain affronte Manchester City au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, sur RMC Sport) dans le cadre des demi-finales allers de la Ligue des Champions 2020-2021. Et comme avant chaque match, voici la présentation de l’adversaire des Parisiens.

Après plusieurs titres remportés sur les 10 dernières années, notamment sur les saisons 2017-2018 et 2018-2019, Manchester City a été le dauphin de Liverpool l’an dernier avec 18 points de retard sur les 99 des Reds. Mais est bien parti pour reprendre le trophée cette saison avec 10 unités d’avance sur le 2e (Manchester United). Les Skyblues ont perdu la demi-finale de FA Cup contre Chlesea (0-1) et a gagné la League Cup face à Tottenham ce weekend (1-0). Tout cela en allant « enfin » en demi-finale de la Ligue des Champions après des échecs en 8e et quart de finale.

Pour mener l’équipe, il y a le coach Pep Guardiola depuis 2016. L’Espagnol a installé ses principes habituels avec la possession de balle, un jeu haut qui est presque étouffant pour l’adversaire et beaucoup de mouvements. On voit même l’absence d’un vrai « buteur ». Les joueurs offensifs sont relativement libres pour désorienter l’adversaire.

Au niveau des statistiques, Manchester City a la meilleure attaque de Premier League avec 69 buts inscrits (21 en Ligue des Champions, autant que le PSG) et la meilleure défense avec 24 buts encaissés. En championnat, le meilleur buteur des Skyblues est Ilkay Gündogan (milieu de 30 ans) avec 12 buts, il est 9e de Premier League (Harry Kane est premier avec 21 buts). Le meilleur passeur est Kevin De Bruyne (milieu offensif de 29 ans) avec 11 offrandes qui le placent parmi les 2es (le premier est encore Kane, avec 13 passes).

En Ligue des Champions, le meilleur buteur des Ferran Torres (milieu de 21 ans) avec 4 buts, il est parmi les 15es (le premier est Erling Haaland avec 10 buts). Le meilleur passeur est encore De Bruyne, avec 4 passes il est parmi les 2es de la compétition (le premier est Juan Cuadrado).

Les 5 derniers matchs de Manchester City –

Seule la possession des Citizens est indiquée et les tirs de Manchester City sont mis en premier (quand les données sont disponibles).

  • 10/04/2021 (Premier League) – City/Leeds (à 10 à partir de la 45e minute, il y avait 0-1) : 1-2. En 4-3-3. 72% de possession. 29 tirs dont 7 cadrés contre 2 tirs (2 cadrés).
  • 14/04/2021 (LDC) – Dortmund/City : 1-2. En 4-3-3. 62% de possession. 17 tirs dont 5 cadrés contre 10 tirs (3 cadrés).
  • 17/04/2021 (FA Cup) – Chelsea/City : 1-0. En 4-2-3-1. 56% de possession. 11 tirs dont 3 cadrés contre 5 tirs (3 cadrés).
  • 21/04/2021 (Premier League) – Aston Villa (à 10 à partir de la 57e minute/City (à 10 à partir de la 44e minute, il y avait 1-2) – 1-2. En 4-3-3. 72% de possession. 13 tirs dont 3 cadrés contre 8 tirs (3 cadrés).
  • 25/04/2021 (Ligue 1) – City/Tottenham : 1-0. En 4-2-3-1. 63% de possession. 21 tirs dont 4 cadrés contre 2 tirs (1 cadré).

Le groupe et l’équipe probable selon la presse –

Gardiens : Zack Steffen, Ederson, Scott Carson, James Trafford.

Défenseurs : Kyle Walker, Ruben Dias, John Stones, Nathan Ake, Oleksandr Zinchenko, Aymeric Laporte, Benjamin Mendy, Joao Cancelo, Eric Garcia.

Milieux : Ilkay Gundogan, , Rodrigo, Kevin De Bruyne, Bernardo Silva, Ferran Torres, Fernandinho, Phil Foden.

Attaquants : Raheem Sterling, Gabriel Jesus, Sergio Aguero, Riyad Mahrez.

L’équipe en 4-3-3 :

Ederson

Walker – Dias – Stones – Cancelo

Gündogan – Rodri – De Bruyne

Mahrez – Silva – Foden.

Le style de jeu de Manchester City.

L’équipe du coach Pep Guardiola joue pour avoir la possession du ballon, il l’a encore souligné en conférence de presse au moment d’évoquer une façon de se protéger des attaques rapides du PSG. Il serait surprenant de voir City sortir de ce principe pour jouer plus bas. Même s’il y a une prudence qui peut être tentante. On s’attend plutôt à voir les principes du coach espagnol : un jeu haut fait pour étouffer l’adversaire et garder le contrôle de balle.

Cela avec beaucoup de mouvements, puisqu’il n’y a pas un buteur fixe ni même des attaquants toujours plus haut que les autres. Ce n’est pas pour rien qu’il n’y a pas un meilleur buteur qui se détache vraiment et que ceux qui marquent le plus sont des milieux. On remarque une méforme dernièrement avec des victoires serrées et des défaites. Le PSG devra donc trouver la bonne formule pour couper les passes de City et très bien ressortir du pressing pour faire mal à la défense grâce à des attaques rapides. Dortmund lui avait ainsi posé des problèmes, mais a manqué d’efficacité.

Pour rappel, l’arbitre de la rencontre est Felix Brych.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG