Restez connectés avec nous
PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Autour du PSG

PSG/Nantes – L’analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Dans l’idée d’apporter à nos lecteurs un contenu plus riche, nous avons eu l’idée de lancer une rubrique avec une analyse des actions marquantes dans un match, que ce soit pour des buts inscrits ou concédés, ou de beaux mouvements, des ratés presque payés et autres. Le but étant de déterminer la part de réussite collective ou individuelle ou d’erreur sur chaque action. Ici, nous analysons 2 séquences lors de la victoire 4-0 contre Nantes (retrouvez le résumé ici) lors du Trophée des Champions 2022. Il y a la première grosse occasion parisienne et le contre qui mène au penalty du 4-0, des symboles des capacités offensives parisiennes qui se dessinent.

La première occasion, un enchaînement magistral.

La situation au moment où Neymar sort d’un dribble sur le côté.

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Nantes est ici plutôt en place, vers être transpercé en quelques secondes. Quand Neymar (attaquant de 30 ans) lève la tête, il pourrait simplement jouer en retrait sur Marco Verratti (milieu de 29 ans), et c’est bien que l’option existe. Mais il y a plus intéressant vers l’avant.

On voit que Pablo Sarabia (attaquant de 30 ans), ici en pointe, lance un appel en profondeur. Une bonne idée, s’il y a un espace le Brésilien a les qualités pour les servir. Aussi, et peut-être surtout, cela force les défenseurs centraux à le surveiller, à reculer. Lionel Messi (attaquant de 35 ans) en profite pour avancer vers la surface adverse, avec en plus Vitinha (milieu de 22 ans) qui s’écarte pour créer un maximum de place. On peut noter que le milieu nantais aurait pu resserrer. Peut-être a-t-il voulu éviter de laisse une connexion facile entre Neymar le côté droit.

La situation après le contrôle de Messi.

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Messi se lance tout de suite vers le but et force Pallois à sortir sur lui pour ne pas le laisser aller vers le but pour tir. Le défenseur semble aussi prêt à bloquer une éventuelle passe vers Sarabia, qui change de direction pour aller vers la droite. Son défenseur aurait pu le suivre, mais il aurait laissé peut-être Messi aller vers le but. La défense est obligée de faire au moins pire. Surtout que le latéral gauche nantais ne peut pas facilement resserrer, il laisserait Achraf Hakimi (latéral de 23 ans) tout seul. La présence du piston a donc déjà son importance.

De même que la projection de Vitinha vers la surface, sans aller vers l’axe. Cela laisse encore de la place à Messi pour avancer en écartant le défenseur, obligé de suivre pour que le Portugais ne soit pas servi.

On note enfin, même si ce n’est pas super important, que Neymar ne s’est pas arrêté et qu’il vient au plus vite. Signe de l’envie d’attaquer ensemble, peut-être aussi pour un éventuel pressing.

La situation juste avant la passe de Messi.

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

2 défenseurs sur Messi, 2 Parisiens pour 1 Nantais, le PSG a créé le déséquilibre. Il y a ensuite le génie de Messi pour la petite passe (en regardant à peine au cours de l’action) sur Sarabia, très bien placé. Même si la balle arrive un peu dans son dos, ce que l’on évoquera ensuite.

A ce moment, le latéral nantais lâche finalement Hakimi pour répondre à l’urgence. On note encore le déplacement de Vitinha, qui aurait pu servir à un éventuel dribble supplémentaire de Messi. Mais il sert plutôt à la suite, comme on peut le voir ci-dessous.

La situation quand Sarabia reçoit le ballon.

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Comme Sarabia reçoit la balle un peu dans le dos, il est difficile de tirer immédiatement. Il alors l’intelligence de servir Vitinha en une touche de balle, ce dernier étant face au jeu (et heureusement donc qu’il a continué son appel). Il aurait alors pu tenter sa chance, mais le défenseur revient très vite pour le gêner. Encore une fois, le Parisien fait un choix intelligent en jouant plutôt sur Hakimi, qui est tout seul dans la surface (mais ne marquera pas sur son tir). Vitinha aurait aussi pu faire une talonnade pour Messi, mais l’option choisie est très bien. Une belle attaque placée, même s’il n’y a pas but.

L’action qui mène au penalty, un contre à toute vitesse.

La situation au moment où Paredes reçoit le ballon (juste après une passe de Sergio Ramos sur la récupération du ballon).

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Premier point intéressant, Leandro Paredes (milieu de 27 ans) se tourne tout de suite vers l’avant quand il reçoit le ballon. Alors qu’il avait des coéquipiers pour jouer en retrait, ce qui aurait été la facilité. Mais il a dû y avoir de la communication : l’Argentin peut se tourner, alors il cherche vers l’avant.

Il y avait les possibilités Neymar (à gauche) et ou Sarabia (à droite), mais le milieu a choisi une 3e option avec Messi dans l’axe (il y avait pas de vidéo avec l’Argentin visible avant la passe).

La situation quand Messi reçoit le ballon.

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

L’analyse va vite, comme l’action. Messi a un joli temps d’avance, signe de l’énergie mise dans son appel vers Paredes. Et l’envie d’aller vite se confirme avec une passe en une touche de balle. Il aurait pu choisir Sarabia, mais a fait au plus simple avec l’intérieur du pied pour Neymar.

La situation quand Neymar remet le ballon sur Messi.

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Là, tout est assez clair. Messi est face au jeu, il a le choix. Il aurait pu remettre tout de suite sur Neymar en profondeur. On verra sur l’image suivant que le Brésilien prend de l’avance. Mais l’Argentin a fait plus simple en choisissant Sarabia sur le côté droit. Ce dernier ne s’est jamais arrêté et a bien fait. On voit d’ailleurs déjà que Nantes est pris de vitesse par ce contre.

La situation au moment où Sarabia reçoit la balle.

PSG/Nantes - L'analyse des faits marquants : attaque placée et en contre, Paris peut varier

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Très clairement, Nantes a été complètement dépassé et Sarabia fait en plus le choix ici en jouant en une touche de balle pour Neymar, qui a pris une belle avance sur son défenseur. Même si ce dernier le rattrape sur le contrôle et commet une faute. On note ici, un peu comme Neymar sur l’action analysée avant, que Messi ne s’est pas arrêté et qu’il poursuit l’action. D’ailleurs, il n’est pas loin de Neymar au moment du penalty. A 3-0 à 5 minutes de la fin du match, c’est encore un signe de l’envie de ce PSG de faire au mieux et de prendre du plaisir jusqu’au bout.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG