Restez connectés avec nous
PSG - Nasser Al-Khelaïfi "Ce n'est pas la fin du monde", de Blanc non plus

Autour du PSG

PSG – Nasser Al-Khelaïfi « Ce n’est pas la fin du monde », de Blanc non plus

       Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain, s’est exprimé suite à l’élimination subie hier soir contre le FC Barcelone en Ligue des Champions. Face à la presse, il s’est montré déçu, mais toujours confiant pour l’avenir, qui devrait se faire avec Laurent Blanc.

« On est déçus pour nous, pour nos supporters. On a beaucoup fait ce soir, mais sans doute pas assez. N’oublions pas qu’on a gagné contre Chelsea en huitièmes de finale, le premier du championnat d’Angleterre. L’année prochaine, on espèrera ne plus avoir de blessés. Ce n’est pas une excuse après notre défaite. Mais on n’avait pas Thiago Silva et Thiago Motta non plus. Je veux remercier les joueurs qui ont fait leur maximum mais ce n’était pas assez pour nous qualifier. En France, on veut faire le triplé. Il nous reste encore six matches de L1 et la finale de la Coupe de France. L’année prochaine ? Je pense qu’on sera plus forts. On a battu Chelsea cette saison qui nous avait éliminé la saison dernière, donc pourquoi ne pas battre Barcelone la saison prochaine ? Un échec dans la construction du club ? Non, non. On sait depuis qu’on a acheté le club que c’est très compliqué en championnat et spécialement en Ligue des Champions. Ce n’est pas facile, Barcelone est un club créé il y a 100 ans, nous, on a acheté le club il y a quatre ans, cela veut dire qu’il y a encore du temps pour gagner. On essaye et on n’est pas encore mais on a joué contre une des meilleures équipes du monde. Si on avait joué contre d’autres clubs, peut-être qu’on serait allés plus loin mais on n’a pas eu cette chance. »

   Il y a de quoi être déçu, surtout après l’exploit réalisé à Chelsea. Mais, il faut l’avouer, le FC Barcelone était bien au-dessus. Il ne faut pas pourtant remettre en question ce qui a été fait pour le club, pour bâtir une belle équipe. Il faut du temps, c’est normal, surtout avec le Fair-Play Financer. Paris a déjà une grand équipe, mais certainement pas un top européen. Surtout avec des absents. N. Al-Khelaïfi ne met d’ailleurs même pas en question L. Blanc et le défend.

« Renouveler l’effectif ? On va parler avec le coach et le staff technique. On va voir de quoi on a besoin, on va réfléchir encore. Ce n’est pas la fin du monde, c’est difficile, on est déçus. Je veux aussi dire merci à nos supporters, ils ont été vraiment magnifiques et on est désolés pour ce résultat. Avec Blanc l’année prochaine ? Bien sûr, le coach fait du bon travail. On a gagné la Coupe de la Ligue, j’espère qu’on va gagner le championnat. Blanc fait du bon travail et je voudrais dire aux médias de ne pas parler du coach parce qu’il fait vraiment du bon travail et j’espère que les médias vont le supporter lui aussi. »

   Il semblerait que Blanc ne soit pas en danger. Une chose qui est peut-être vrai, tant qu’il remporte le triplé nationale. Sinon, la question se posera avec plus d’insistance, c’est sûr. Maintenant que Klopp est libre, la tentation de s’intéressé à ses envies est forcément présente. Sur cette élimination, c’est difficile de savoir si Blanc est responsable, compte tenu de la différence d’effectif, ou si les joueurs n’avaient juste pas les forces physiques et morales. Sans être dans le vestiaire, sans connaître son discours, on ne sait pas. Si les dirigeants lui font confiance, cela doit suffire à le soutenir, en espérant que la saison prochaine sera meilleure.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG