Restez connectés avec nous
PSG - Nasser Al-Khelaïfi revient sur la décision de l'UEFA et promet de belles choses malgré un budget encore limité

Autour du PSG

PSG – Nasser Al-Khelaïfi revient sur la décision de l’UEFA et promet de belles choses malgré un budget encore limité

L’UEFA a officialisé la fin des sanctions à l’encontre du Paris Saint-Germain, enfin. Et le club a réagi dans la foulée en publiant une interview du président, Nasser Al-Khelaïfi. Heureux et confiant, il explique les changements que cela implique et l’espoir que peut avoir le PSG.

Président, quelle est votre première réaction à la suite de la décision rendue par l’UEFA au sujet du Fair Play Financier ?

« Je peux vous dire qu’après avoir passé autant de temps sur ce sujet, nous sommes très contents de cette décision constructive et juste. Cette décision permettra au Club de reprendre son développement. Nous sommes maintenant en mesure d’agir vraiment sur un marché des transferts ouvert depuis le 9 juin. C’est une bonne nouvelle pour le football européen. »

Il était temps que l’UEFA donne sa décision, alors que le mercato a commencé il y a presque un mois. Certainement que le PSG a préparé plusieurs dossiers en attendant (Kevin Trapp et Angel Di Maria sont souvent annoncés proches de la capitale) et que les premières signatures ne vont plus tarder à arriver.

En quoi la décision de l’UEFA peut-elle impacter cet été le marché des transferts du Club ?

« Au cours de la saison dernière, nous avons déjà travaillé dur pour consolider les contrats de plusieurs de nos jeunes talents français et étrangers. C’est un investissement très important à nos yeux. Ils incarnent le futur de notre club. Aujourd’hui, je le répète, nous avons désormais la capacité de nous montrer plus actifs sur le marché des transferts afin de rendre notre équipe encore plus compétitive en l’étoffant avec les talents supplémentaires dont elle a besoin.

Cependant, nous sommes conscients que l’accord de settlement signé l’an dernier avec l’UEFA reste applicable. Parmi d’autres objectifs, le PSG devra notamment présenter des résultats financiers à l’équilibre au terme de l’exercice 2015-2016. Nous dépenserons donc notre argent sur des joueurs bien ciblés comme nous l’avons toujours fait pour aider le club à grandir. Nous n’aurons pas un budget illimité. »

Dans les derniers mois, le PSG a notamment prolongé Maxwell, Marquinhos, Pastore et Lucas, sans oublier le transfert définitif de Serge Aurier. Une bonne manière d’aborder le mercato sereinement.

Maintenant, pour viser toujours plus haut, il faut renforcer l’effectif. Cela devrait maintenant être possible. Il faut espérer que les joueurs qui arriveront premettrons au club de passer un palier en Ligue des Champions, où le PSG doit passer le quart de finale afin de montrer ses progrès à tous et s’approcher de l’un des objectifs du projet: remporter la plus prestigieuse des compétitions.

Pensez-vous que le PSG pourra désormais mieux rivaliser avec les autres grands clubs européens ?

« La réponse à cette question est certainement « oui ». Mais j’insiste sur ce point : nous resterons encore la saison prochaine dans le cadre de l’accord de settlement. De plus, comme je l’ai déjà souligné par le passé, des clubs de différents pays européens possèdent de forts avantages financiers sur nous. Et nous savons tous, par ailleurs, qu’à compter de la saison 2016-2017, les clubs anglais commenceront à bénéficier des ressources colossales issues de leurs futurs droits TV.

C’est très bien pour eux mais cela confortera le fossé très important qui s’est creusé entre ces clubs et leurs rivaux européens. Cela dit, nos objectifs sont clairs et vous pouvez être certain qu’à Paris nous avons maintenant plus que jamais la volonté de nous battre pour atteindre une place au sommet du football européen. Je sais qu’avec l’effectif fort que nous continuons de bâtir, ainsi qu’avec des équipes investies et déterminées à tous les niveaux du Club, il sera vraiment possible de réaliser notre ambition. »

Les droits TV de Premier League vont clairement donner un avantage considérable à ce championnat, ce serait le cas sans FPF, c’est encore pire avec. Espérons que le PSG pourra tout de même rivaliser, grâce à la puissance de son projet, qui attire de nombreux sponsorings et investissements. En tout cas, les dirigeants n’ont pas l’air d’avoir la moindre envie d’arrêter ou de baisser les bras.

Quel message adressez-vous aux supporters du Club, à quelques jours de la reprise de l’entraînement ?

«  Nous sortons à peine d’une saison historique couronnée par quatre titres.  Je sais que nos fans en veulent encore plus. Le contexte du Fair Play Financier ne nous a pas permis de grandir aussi rapidement que nous l’aurions souhaité. Nos fans savent que nous possédons déjà des joueurs de classe mondiale. Nous avons beaucoup investi en ce sens depuis quatre ans. Nous chercherons encore à acheter les meilleurs joueurs dont le profil correspond aux besoins de l’équipe. Aujourd’hui, de plus en plus de joueurs veulent rejoindre notre club.  Cela prouve à quel point notre projet est attractif. Et nous n’en sommes encore qu’à la première étape. »

Comme toujours, Nasser Al-Khelaïfi se montre confiant et ambitieux. Jusque là, il a très bien réussi ce qu’il voulait, même si le FPF est venu mettre un frein au projet. Il y a toutes les raisons de lui faire confiance. Si le manque de liberté au Parc des Princes laisse sceptique, le reste de la gestion du club semble être très bien assurée.

Il faut s’attendre à un beau mercato, qui permettra de renforcer l’équipe et continuer de Rêver plus grand.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG