Restez connectés avec nous
PSG/Nice - Galtier évoque la tactique et les difficultés de Messi
©Iconsport

Adversaires

PSG/Nice – Galtier évoque la tactique et les difficultés de Messi

Ce mercredi, dans le cadre de la 16e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Nice (3e) au Parc des Princes. Olivier Christophe Galtier, entraîneur de l’équipe montpelliéraine, s’est exprimé en conférence de presse à propos de cette rencontre (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ Décalé). L’occasion d’évoquer les points tactiques essentiels selon lui pour embêter l’équipe parisienne, ainsi que le début de saison compliqué de Lionel Messi (attaquant parisien de 34 ans).

Galtier « Vos attaquants ou vos joueurs offensifs se retrouvent trop loin du but adverse et trop loin les uns des autres pour pouvoir combiner. »

« Quelle façon de jouer ?

Vous attaquez bien quand vous défendez bien. Et je ne parle pas de baser le football sur l’aspect défensif mais quand on défend bien, on attaque bien. J’ai pu voir des images, que je montrerai sûrement à mes joueurs, sur Manchester City. Cela reste une équipe extraordinaire et avant toute chose elle a certainement bien défendu contre Paris.

Il faut bien défendre contre Paris. Le football de haut niveau demande de bien défendre. Après quand vous avez de la qualité offensive, et j’estime que l’on a de la qualité offensive, cette qualité offensive peut s’exprimer. Si vous défendez mal, vous récupérez le ballon très bas et très loin. Vos attaquants ou vos joueurs offensifs se retrouvent trop loin du but adverse et trop loin les uns des autres pour pouvoir combiner.

Galtier « C’est normal qu’il mette un certain temps à s’adapter. »

Messi en difficulté sur le début de saison ?

 Lionel Messi a passé 99 % de sa carrière dans un club. Il est arrivé à 13 ans au FC Barcelone. C’est normal qu’il mette un certain temps à s’adapter à son club, ses partenaires, au modèle de jeu, à sa vie. Peut-être que ça a été difficile contre Saint-Etienne. Les conditions de jeu n’étaient pas faciles pour lui.

Sur les coups de pied arrêtés, il dépose les ballons là où il faut. Cela va être un réel plaisir à le croiser. On est privilégiés en France d’avoir ce joueur-là dans notre championnat. Je prends plaisir à le regarder. J’espère qu’on ne le verra pas trop mercredi soir. J’ose espérer que mes joueurs ne vont pas le regarder jouer », propos relayés par RMC Sport et Sport.

C’est intéressant de voir cette ambition dans le jeu, notamment quand cela vient d’un adversaire du PSG. Mais aussi en général. En partie parce que l’on retrouve ici un des soucis parisiens, avec une équipe souvent trop étalée ou trop basse. Soit les attaquants ne reçoivent pas le ballon, soit ils partent de très loin du but adverse. Cela en étant parfois très peu accompagné. Il faut donc trouver les clefs pour former un vrai collectif, défensivement et offensivement.

Cela passe forcément par des efforts de chacun, reste à ce qu’ils soient dans le même sens. En tout cas, Galtier a visiblement prévu de présenter un plan pour jouer haut à ses joueurs. Ce qui peut gêner le PSG, on l’a bien vu. Notamment face à Manchester City, même s’il est très compliqué de le faire aussi bien que l’équipe de Pep Guardiola.

Et si c’est raté, cela peut vite se payer face à la qualité des joueurs offensifs du PSG. Même si Neymar (attaquant de 29 ans) sera absent (pour 6 à 8 semaines). Il y a notamment Messi, qui n’est pas encore aussi performant que ce qui a été espéré. Mais comme le souligne Galtier, il n’y a pas à s’inquiéter pour l’Argentin ou le PSG. Il faut logiquement du temps pour s’adapter, pour créer les automatismes.

Entre petits pépins physiques et trêves internationales, la Pulga n’a pas pu beaucoup travailler avec ses nouveaux coéquipiers. Il devrait monter en puissance au fil de la saison et on l’a déjà vu réussir de belles choses. Nice n’est probablement pas serein face à lui et le reste des Parisiens.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires