Restez connectés avec nous
PSG/OM - Les deux équipes ont besoin de la victoire, Paris pour éviter la "crise"

Autour du PSG

PSG/OM – Les deux équipes ont besoin de la victoire, Paris pour éviter la « crise »

Un classico ne se joue pas, il se gagne. Ce dimanche, en clôture de la 29 journée, le Paris Saint-Germain reçoit son grand rival : l’Olympique de Marseille. Un Classico qui s’annonce plutôt chaud. Malgré 17 points d’avance sur leur dauphin lillois, les Parisiens n’abordent pas ce match avec une confiance maximale. Les joueurs de la capitale doivent rebondir devant leurs supporters après l’humiliation subie en Ligue des Champions face à Manchester United (8e de finale). En revanche, coté marseillais la dynamique est plutôt bonne ces derniers temps. Avec 6 matchs de suite sans défaite, les Phocéens viennent dans la capitale avec pour objectif de se rapprocher de la 3e place et de mettre fin à une longue série de non-victoires face à Paris. On fait le tour de Classique.

Le contexte –

Pour le PSG.

Solide leader du championnat avec 17 points d’avance sur le LOSC et invaincu face à son rival marseillais depuis la saison 2011-2012, le PSG devrait aborder cette rencontre avec la plus grande sérénité. Mais, après avoir concédé une élimination au stade des 8es de finale pour la 3e année consécutive de la Champions League et cela face à une équipe C de Manchester, les Parisiens ne sont pas dans les meilleures dispositions possibles. Alors que les supporters sont déjà en colère et que le Collectif Ultras Paris prévoit une grève sur l’entame de match, les joueurs de la capitale n’ont pas le droit à l’erreur. Il faut réussir à se faire un peu « pardonner ». Cela ne passera que par une belle victoire. Et un autre résultat ne ferait qu’augmenter la tension. Un scénario particulièrement gênant avant une trêve internationale.

Pour l’OM.

Pour les Olympiens, ce match tombe à pic. Invaincus depuis 6 matchs en championnat, les Marseillais sont relancés et luttent pour une place qualificative pour la Ligue des Champions. Le coach marseillais Rudi Garcia semble avoir trouvé son équipe-type depuis quelques matchs. L’arrivée de leur nouveau numéro 9 Mario Balotelli fait le plus grand bien. Alors les Phocéens sont en pleine confiance avant d’aborder ce choc au Parc des Princes.

Néanmoins, cela fait un moment que Marseille n’arrive plus à battre le Paris Saint-Germain. Depuis 7 saisons, l’OM ne parvient pas à s’imposer face à son rival. Entre défaites nombreuses et sans appels ou matchs nuls (au Stade Vélodrome), les Marseillais ne sont pas du tout favoris de cette rencontre. Surtout que Balotelli est annoncé très incertain.

Le PSG a toutes les cartes en main –

Intraitable à domicile.

Malgré la bonne période des Olympiens et un léger doute qui habite les joueurs parisiens, on devrait assister normalement à une victoire parisienne. Comme à son habitude en Ligue 1, le PSG a les armes pour faire la différence. Sans oublier qu’au Parc des Princes, les Franciliens sont en général intraitables. En Ligue 1, ils n’ont fait que gagner cette saison. Quant aux Classicos, Paris est invaincu au Parc des Princes depuis le 28 février 2010 (0-3). Une autre époque.

Ne pas prendre ce match à la légère.

Comme on le dit souvent, si les Parisiens mettent tous les ingrédients, les adversaires en Français ne peuvent presque pas rivaliser. Mais on l’a vu il y a quelques jours, un match de football n’est jamais joué d’avance. Quelques erreurs, un manque d’efficacité étrange et un arbitrage douteux peuvent changer la donne. Aux Parisiens d’être pleinement concentrés et de se donner à fond pour éviter un tel scénario.

Quelles équipes sur la pelouse au coup d’envoi ?

Quelques incertitudes pour le PSG.

Thomas Tuchel n’aura pas tous ses joueurs à disposition. Le technicien allemand devra composer sans Julian Draxler (milieu/attaquant de 25 ans), Edinson Cavani (buteur de 32 ans) et Neymar (attaquant de 27 ans). Ce qui limite les options offensives, mais laisse plusieurs possibilités en défense et au milieu. Un onze possible (parmi tant) :

PSG/OM - Les deux équipes ont besoin de la victoire, Paris pour éviter la "crise"

De la continuité chez Olympiens.

Sauf retournements de situation de dernière  minute et de changement de plan de jeu, Rudi Garcia devrait aligner la même équipe qui est invaincue depuis 6 matchs maintenant. A priori dans un 4-4-2 classique, avec Payet qui prendrait la place de Balotelli :

Mandanda

Sarr, Kamara, Caleta-Car, Sakai

Thauvin, Lopez, Sanson, Ocampos

Germain, Payet.

Résumé du match aller au Vélodrome (0-2) :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG