Restez connectés avec nous
PSG/Reims - Guion évoque l'état d'esprit rémois et la saison parisienne
©Iconsport

Adversaires

PSG/Reims – Guion évoque l’état d’esprit rémois et la saison parisienne

Ce dimanche, dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain (2e) affrontera le Stade de Reims (13e) au Parc des Princes. David Guion, entraîneur de l’équipe rémoise, s’est exprimé en conférence de presse à propos de cette rencontre (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+Sport weekend). L’occasion de parler de la mentalité de son groupe, alors qu’il n’y a plus grand-chose à jouer cette saison, et de donner son avis sur le parcours compliqué du PSG.

« Affronter Paris, c’est un rendez-vous de lumière. Les joueurs adorent évoluer au Parc des Princes. L’objectif qu’on s’est fixé depuis quelque temps, c’est la 12e place. À un moment, j’ai pensé qu’on pourrait basculer dans la première moitié du classement, mais on n’a pas su saisir les opportunités. Il faut absolument réagir, ça passe obligatoirement par un bon résultat à Paris et une victoire lors du dernier match. J’ai été déçu face à Monaco (0-1) que mes joueurs ne se lâchent pas davantage. On voudrait qu’ils prennent beaucoup plus de responsabilités. On fait plein d’exercices dans ce sens à l’entraînement.

Guion « l’équipe parisienne me semble plus cyclique. »

Les difficultés du PSG cette saison ?

 Par rapport aux saisons précédentes, l’équipe parisienne me semble plus cyclique. Elle est capable de réaliser des performances exceptionnelles, qui l’ont amené dans le dernier carré de la Ligue des champions, mais elle a aussi quelques manques par moments. C’est la raison pour laquelle elle a perdu autant de matches à domicile. Le changement de coach a aussi conduit à de nouveaux principes de jeu. D’habitude, elle est en roue libre à cette période de la saison, là elle a laissé des points en route qui lui coûtent cher.« , propos relayés par L’Union.

13e avec 2 points de retard sur le 12e (Angers) et 2 d’avance sur le 14e (Brest), Reims n’a pas vraiment une fin de saison palpitante à jouer. Même si une place d’écart change les revenus du club. Il peut aussi y avoir la fierté des joueurs. De toute façon, normalement, s’ils sont là c’est qu’ils aiment jouer au football et gagner. Ils ne peuvent donc pas jouer les derniers matchs sans envie. Surtout cette rencontre face au PSG, un adversaire particulier en France qui pousse souvent à se sublimer.

Il est souvent difficile de prévoir comment une équipe sera quand l’enjeu n’est pas plus prenant. Certaines se lâchent et jouent encore mieux, d’autres manquent un peu de motivation. Ce qui pourrait faire mal, alors que Paris doit absolument gagner. Mais il peut aussi être plus simple de jouer sans pression. Et il est rare que l’adversaire des Parisiens ne soit pas à fond dans son match.

Clairement, pour que le PSG remplisse sa mission et garde de l’espoir dans la course au titre, il faudra faire un grand match, avec une performance complète. Il n’est pas question de miser sur un manque d’intérêt de Reims pour la rencontre. Ce serait la meilleure façon d’avoir une très mauvaise surprise. Il y a eu des périodes de bien, d’autres très compliquées cette saison. Ce n’est pas illogique compte tenu du contexte (aucune préparation et un calendrier très chargé, notamment). Il faut maintenant tout donner pour avoir une belle victoire lors de ce dernier match au Parc des Princes de la saison.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires