Restez connectés avec nous
PSG/Rennes (1-0) - Les tops et flops parisiens : un match à oublier, Mbappé encore décisif
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Rennes (1-0) – Les tops et flops parisiens : un match à oublier, Mbappé encore décisif

Ce vendredi, le Paris Saint-Germain s’est imposé sur le fil, 1-0 contre Rennes, lors de la 24e journée de Ligue 1 (voir le résumé de PSG/Rennes ici). Les joueurs de la capitale ont eu toutes les peines du monde à se créer des situations dangereuses. Rennes a joué en bloc et le PSG n’a pas mis tous les ingrédients. Voici nos tops et flops de ce match.

Tops –

Le PSG prend moins de buts.

C’est un fait qui se répète et ce, malgré les difficultés dans l’animation offensive, le PSG encaisse beaucoup moins de buts. En effet, les Parisiens ont réalisé 7 clean sheet sur le 10 derniers matchs toutes compétitions confondues. C’est un réel progrès pour cette équipe qui avait pour habitude depuis le début de saison à prendre beaucoup de buts. On a retrouvé une stabilité défensive avec moins de tirs cadrés subis, un seul ce vendredi contre Rennes.

Kylian Mbappé – L’atout numéro du PSG

Que ferait le PSG sans Kylian Mbappé cette saison. Il est le seul à tenir la barque offensivement depuis longtemps maintenant. Il crée, il est à la finition même si ce vendredi, il a clairement manqué d’efficacité et de chance par moment. On le sent orphelin de Neymar mais pourtant il continue de sauver son équipe en ne lâchant rien. On attend maintenant la masterclass contre le Real Madrid.

Xavi Simons – Le grand saut

Non, il n’a pas fait son meilleur match, oui, il a été sur la retenue dans certaines de ses initiatives. Mais le néerlandais a joué, a été titulaire. C’est un premier grand pas dans sa carrière. Alors ce PSG n’a pas fait un très bon match alors certains auront relevé les déchets techniques du jeune joueur de 19 ans. Mais dans une équipe qui n’a pas performé, il a été un des rares à courir, bouger et tenter de dynamiser son côté. Il n’est pas passé loin de marquer mais il n’y a pas cru. Les premières sont difficiles mais Simons a montré qu’il est désormais un joueur à part entière à la disposition de Mauricio Pochettino. A lui maintenant de continuer à travailler et le temps fera son affaire.

Flops –

Lionel Messi.

Alors certains diront, pourquoi lui en flop ? Ils auront raison. Mais la liste aurait été trop longue. Le septuple Ballon d’Or est apparu un peu lent et en difficultés physiquement. Il a été celui, hormis les deux gardiens qui a le moins couru. Il n’a pas fait de différences importantes. Mais on aurait aussi pu citer d’autres joueurs. Le PSG ne peut pas bien jouer avec autant d’individualités qui ne sont pas à leur niveau. Il manque de la folie, Messi ne l’apporte pas assez. Draxler n’a pas existé.

Pas de rythme.

Combien de matchs du PSG avons-nous vu sur un tel rythme ? Beaucoup. Le PSG n’a pas semblé vraiment vouloir faire la différence. On a vu des joueurs se passer le ballon sans réellement être impactant. Quand un joueur à la balle, il n’y a pas de mouvement autour de lui, ou pas assez. On peut comprendre que les joueurs aient déjà la tête à Madrid, mais il y a un minimum d’efforts à fournir. C’est aussi ça l’exigence du haut niveau.

Animation offensive – Le grand flou

On a beau chercher, on n’a pas trouvé ce qui avait fait la force de Paris contre Lille. Les joueurs ont été plus mous et on n’a pas revu les circuits de passe qui avaient permis aux Parisiens de performer contre le champion de France. L’absence d’un numéro 9, devant le but a cruellement manqué contre une équipe de Rennes venu pour le match nul.

Xavi Simons, moins axial que d’habitude à du se créer des repères, Julian Draxler a mis du temps à monter d’un cran. Il a manqué d’idées. A 4 jours du match contre Madrid, ce n’est pas rassurant même si le grand match de Ligue des Champions devrait amener un visage différent des joueurs.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG