Restez connectés avec nous
PSG/Strasbourg - Laurey regrette "en dix minutes, on plombe tout"
©IconSport

Adversaires

PSG/Strasbourg – Laurey regrette « en dix minutes, on plombe tout »

Ce mercredi soir dans le cadre de la 17e journée de Ligue 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait Strasbourg au Parc des Princes. Thierry Laurey, entraîneur de l’équipe strasbourgeois e, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (4-0, retrouvez le résumé ici).

« Pendant quatre-vingt minutes, on est dans le match. On fait exactement ce qu’on veut. Puis, en dix minutes, on plombe tout. Elles me restent en travers de la gorge. Quand on est professionnels, on doit lutter jusqu’au bout. Notre goal-average était intéressant, il l’est moins maintenant.

Laurey « Dans l’état d’esprit, on doit être plus performants. »

On a la première occasion du match. Après, on se fait punir sur leur première occasion même si on reste dans le match. Nos dix dernières minutes ne correspondent pas à une équipe de haut niveau. On aurait dû montrer qu’on était des compétiteurs jusqu’à la 95e minute. On ne jouait pas à Paris pour se maintenir. Dans l’état d’esprit, on doit être plus performants. En 2021, il faudra aller chercher des points face à nos adversaires directs. », propos relayés par L’Equipe.

Les Strasbourgeois sont forcément déçus après une telle défaite. Alors que le PSG était très diminué (10 absents), ils ont tout de même été très dominé en 1ere période et encore un peu en seconde même s’ils ont su sortir un peu. Le plus frustrant étant visiblement d’avoir pu longtemps espéré grâce au manque d’efficacité des Parisiens laissant le score à 1-0. Strasbourg a d’ailleurs réussi à avoir quelques opportunités en seconde mi-temps.

Mais il y a finalement ce loupé pour aider Paris à prendre le large et les joueurs de la capitale ont ensuite déroulé. Un scénario logiquement pénible pour Laurey, mais la victoire parisienne est bien méritée et l’écart aurait pu être large plus tôt. Il faut donc l’accepter et surtout chercher à faire mieux, car la stratégie strasbourgeoise de la première mi-temps, en étant très bas et en jouant seulement les contres, n’a pas été payante.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires