Restez connectés avec nous
Rabésandratana encense "l'homme providentiel" Navas et ses statistiques "inhumaines"
©Iconsport

Anciens

Rabésandratana encense « l’homme providentiel » Navas et ses statistiques « inhumaines »

Eric Rabésandratana, ancien défenseur central et capitaine du Paris Saint-Germain (1997-2001) et aujourd’hui consultant, a fait l’éloge de Keylor Navas, gardien du PSG de 34 ans, sur les ondes de France Bleu Paris. Après son match XXL en quart de finale aller de la Ligue des Champions, remporté 2-3 contre le Bayern Munich (voir résumé ici), l’ancien défenseur parisien a mis en exergue la force tranquille du portier Rouge et Bleu qui est devenu « l’homme providentiel« .

Rabésandratana « C’est un véritable mur. »

« Je veux parler d’un homme qui a mis en lumière les grosses lacunes des saisons passées à un poste, je veux parler de Keylor Navas qui est devenu l’homme providentiel du PSG. Je dirais bien de le mettre capitaine car c’est lui qui représente la force de ce PSG, mais ce n’est jamais bon de mettre un gardien de but, trop loin de l’arbitre quand il faut intervenir.

Si on reprend les statistiques de ses deux derniers matches en Champions League, c’est inhumain ! C’est un véritable mur. J’aime ce calme, cette concentration dans sa préparation avant les matches, j’aime le regarder à l’échauffement avant les matches, ça me rassure.

Rabésandratana « les joueurs ont été héroïques. »

Il a une force en lui qu’il arrive à transmettre à ses partenaires en Ligue des champions. En Championnat aussi, mais c’est moins élevé en pression. Avec la défense inédite – Dagba, Danilo, Kimpembe, Bakker – qu’on avait à Munich en fin de match, on aurait dû perdre. Mais c’était sans compter la force tranquille de Navas. Et les joueurs ont été héroïques. »

Les éloges se multiplient concernant Navas qui ne cesse d’impressionner tout le monde. Pourtant, il a toujours été ce grand gardien apprécié de tous. Bien sûr, son style non-académique est scruté et critiqué, mais il réussit à prouver que le poste de gardien peut convenir à tous les profils. Il n’a pas un jeu au pied extraordinaire et ne brille pas pour ses sorties aériennes, mais il fait le job dans ces domaines, sans fioritures. Là où il excelle, c’est sur sa ligne et sa capacité à se positionner correctement en fonction de l’action en cours. Jamais pris à revers, il rassure et sécurise tout le secteur défensif du PSG. Comme le souligne Rabésandratana, ses statistiques sont exceptionnelles sur les derniers matchs de Ligue des Champions. 

Ce qui est le plus impressionnant, c’est la constance dans l’excellence, il ne se relâche jamais et ne commet pas la moindre petite erreur, tout ce qui est à sa portée, il l’arrête, sur les frappes de loin anodines, il capte les ballons. Il n’y a pas de gestes superflus, il est concentré malgré la pression élevée parfois mise par ses adversaires. Paris n’avait pas eu un tel rempart ces dernières saisons et on constate que c’était un vrai handicap. Mais aujourd’hui, le projet du PSG peut grandir et il en sera certainement l’un des principaux artisans.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens